Ocampos Marseille Apollon Limassol

Ligue Europa : Marseille touche le fond contre Limassol

Publié le , modifié le

Marseille ne pouvait plus rien espérer en Ligue Europa, sauf peut-être une légère éclaircie. Dans un Vélodrome qui sonnait bien creux, les Olympiens ont pris un nouveau coup sur la tête en s'inclinant, jeudi soir, face à la modeste équipe de l'Apollon Limassol (1-3). De quoi conclure une phase de groupes calamiteuse, terminée avec un petit point, un an après une campagne européenne magique.

Face à l'Apollon Limassol, Marseille tenait une occasion de reprendre un peu confiance. Les hommes de Rudi Garcia n'avaient pas vraiment d'excuse. Leur match du week-end face à Bordeaux ayant été reporté, ils n'auraient pas pu prétexter jouer le championnat en priorité. D'ailleurs, le coach olympien n'aligne pas une équipe bis face à leurs modestes adversaires. Payet, Thauvin, Gustavo, Rami, tous les cadres sont là. Seule la titularisation du troisième gardien Florian Escales dans les buts fait office de rotation.

Malgré cela, les Marseillais ont pris une grosse claque. Tout simplement parce que les Chypriotes - qui ne jouaient rien non plus - en voulaient plus. Et pour ne rien arranger, les Olympiens se sont tiré une balle dans le pied au bout de 7 minutes. Boubacar Kamara a concédé un penalty en empêchant son vis-à-vis de se présenter seul face au but. Le jeune défenseur de 19 ans est alors expulsé. Limassol ne rate pas l'ouverture du score. 

Jusque-là tout va bien...

En infériorité numérique, l'OM réagit dans la foulée grâce à l'inévitable Florian Thauvin - bien au-dessus de la mêlée. L'international français place une jolie tête sur un centre de Maxime Lopez (11'), de quoi donner l'illusion d'endiguer le naufrage. Mais Anton Maglica, déjà buteur sur le penalty, fait lui aussi parler son jeu de tête et redonne l'avantage à l'Apollon (30'). La causerie de la mi-temps n'aura rien changé, les Marseillais restent muets en deuxième période et encaissent un troisième but, cette fois signé Marios Stylianou (56').

Quatrième match sans succès consécutif pour l'ex-finaliste de la Ligue Europa (deux victoires sur les dix derniers matches). Rudi Garcia n'a semble-t-il pas encore trouvé la solution. Et si Thauvin surnage, des tauliers comme Dimitri Payet ou Luiz Gustavo sont en totale perte de vitesse. "Je souhaite une bonne continuation à Marseille et j'espère qu'ils vont s'améliorer", a réagit Sofronis Avgousti, le coach de Limassol. Car il faudra s'améliorer pour sortir de cette mauvaise spirale. 

"Catastrophique, épouvantable... Beaucoup d'adjectifs ressortent ce soir. Je crois que les joueurs ont conscience qu'ils ne donnent pas le meilleur d'eux-mêmes. Ils peuvent le faire, mais cela va demander beaucoup plus d'efforts et d'abnégation", a commenté Jacques-Henri Eyraud, le président de l'OM. Les Phocéens sont encore bien accrochés à la tête de la Ligue 1 et n'auront plus à consacrer des forces à la Ligue Europa. Bonne nouvelle (non) ?