Lucas Ocampos Hiroki Sakai et Adil Rami 2018 marseille
Lucas Ocampos (Marseille), au sol, célèbre son but contre Bilbao avec Hiroki Sakai et Adil Rami | AFP

Ligue Europa : Marseille rejoint les quarts de finale avec autorité

Publié le , modifié le

Vainqueurs 3-1 au Vélodrome et 2-1 sur la pelouse de Bilbao, les Marseillais de Rudi Garcia ont décroché leur ticket pour les quarts de finale de la Ligue Europa, avec autorité. Grâce à des buts de Payet et Ocampos, l'O.M confirme sa bonne forme du moment. De quoi préparer sereinement le choc face à Lyon dimanche. Côté Bilbao, les choses ne s'arrangent pas. Les Basques, déjà en difficulté dans leur championnat (12e), n'ont jamais semblé en mesure de faire tomber les Marseillais.

Le match : 1-2

Rudi Garcia avait déclaré en conférence de presse d'avant-match que l'OM ne venait pas à Bilbao pour "chercher le 0-0". Dans les faits, le tacticien olympien et ses joueurs en ont fait la démonstration. Contrairement au 16e de finale retour contre Braga au Portugal, les Marseillais ont fait preuve d'une énorme implication. Face à des Basques avides de revanche, le onze de départ de Rudi Garcia était la preuve que l’entraîneur de 54 ans ne voulait laisser aucun espoir de remontada aux Espagnols. Avec Thauvin, Payet, Ocampos, Gustavo, Rami et Sakai titulaires, l'OM n'a d'ailleurs pas tardé à se montrer dangereux. Dès la 7e minute, les Olympiens se procuraient  leur première occasion dangereuse. Après une talonnade de Florian Thauvin, Maxime Lopes servait en retrait Lucas Ocampos qui voyait sa frappe repoussée par Iago Herrerín.

Payet trouve la faille

Après 10 bonnes premières minutes, les Marseillais vont reculer, à cause du pressing haut imposé par les Basques. Les locaux en profitent pour inquiéter Mandanda. Artiz Aduriz reprend de la tête un centre qui flirte avec la barre transversale (26e). Bilbao prend alors le contrôle du match, et Marseille procède en contre. C'est d'ailleurs de cette façon que l'OM va trouver la faille. Sur le côté gauche, Payet accélère, met un petit pont à son adversaire, joue un une-deux avec Mitroglou et est fauché dans la surface. L'arbitre désigne le point de penalty. L'international français se fait justice lui-même et ouvre le score d'un contre-pied parfait (1-0, 38e).

 

Ocampos tue le suspense 

Comme si ce but n'était pas déjà dur à avaler, Bilbao va subir d'autres coups durs. Mikel Rico (23e) et Yeray Álvarez (43e) sortent sur blessure. Malheureusement pour les Basques, les Marseillais demeurent sans compassion ! Dès le retour des vestiaires, ils vont mettre fin au suspense. Après un rush individuel sur le côté gauche, Ocampos inscrit le but du break et son 4e but en Ligue Europa cette saison.

Inaki Williams sauve l'honneur

Rudi Garcia décide alors de reposer ses cadres. Gustavo cède sa place à Zambo Anguissa et Sarr remplace Florian Thauvin. Des changements qui vont profiter aux Basques. Inaki Williams réduit le score à la suite d'un cafouillage (74e). Malgré quelques tentatives de part et d'autre en fin de match, aucun but ne sera plus inscrit. L'OM rejoint donc les quarts de finale d’une compétition européenne pour la première fois depuis la saison 2011/12. 

Le joueur : Lucas Ocampos

Ocampos avait été double buteur contre les Basques lors de la manche aller au Vélodrome. Grâce à sa réalisation ce soir, les Phocéens ont tué le suspense. Le joueur de 23 ans a inscrit son 4e but en une semaine et totalise désormais 4 buts en Ligue Europa. Suffisant pour entraîner une convocation avec l'équipe nationale d'Argentine ? 

Alexis Ibohn @AlexisIbohn