Ligue Europa : Marseille étouffe Bilbao au Vélodrome, Thauvin se blesse

Ligue Europa : Marseille étouffe Bilbao au Vélodrome, Thauvin se blesse

Publié le , modifié le

Dans un stade plein de ferveur, l'Olympique de Marseille a dompté l'Athletic Bilbao (3-1) jeudi, en huitième de finale aller de la Ligue Europa. Les Marseillais, qui restaient sur quatre matches consécutifs sans victoire, ont affiché beaucoup d'allant offensif, récompensé par un doublé d'Ocampos et un but de Payet. De quoi permettre aux hommes de Rudi Garcia d'aborder en confiance le match retour dans une semaine pour une qualification en quart de finale.

Un stade chaud bouillant et une équipe efficace ! Ce soir, l'Olympique de Marseille a réalisé l'entame de match parfaite au Vélodrome. 

Ocampos lance parfaitement l'OM

Après 36 secondes, Lucas Ocampos ouvrait déjà la marque suite à une excellente passe de Florian Thauvin. Les Marseillais prenaient alors le jeu à leur compte grâce à l'aisance technique de Thauvin et à l’agressivité d'Ocampos, tandis que les joueurs de Bilbao faisaient preuve d'un manque de justesse flagrant pour un club espagnol. Dès la 14e minute, les joueurs de Rudi Garcia vont doubler la mise. Payet reprend de volée un centre mal renvoyé par Etxeita (2-0). 
 

Un penalty litigieux 

Après ce deuxième but, les phocéens vont reculer, laissant le contrôle de la possession à leur adversaire. Les visiteurs en profitent pour réduire le score grâce à un fait de jeu inédit. Aduriz frappe sur le bras de Rami, le cinquième arbitre recommande à son confrère, Jorge Sousa, de désigner le point de penalty. A la vidéo, Rami a le coude collé au corps. Il ne peut faire autrement pour éviter une main. Ça siffle fort au Vélodrome. Aduriz s'élance et prend à contrepied Steve Mandanda, d'une panenka. Le match est relancé (2-1).

Marseille se met à l'abri 

Au retour des vestiaires, les Marseillais reprennent le contrôle de la partie. Après un débordement de Payet, Lucas Ocampos inscrit le troisième but d'une frappe croisée dans le petit filet (3-1, 58e).

Thauvin sort sur civière

Et alors que tout se passait bien jusqu'ici, Florian Thauvin, touché à une cheville, s'écroule en prenant une impulsion sur une action dans la surface où il est légèrement poussé par le Basque Aritz Aduriz. L'international français s'effondre de douleur et quitte la pelouse sur un brancard, le visage dans les mains, remplacé par Clinton Njie (62). Le Camerounais va se procurer deux occasions dangereuses (67e, 92e), sans pour autant trouver la faille. Aucun but ne sera plus inscrit.

L'OM s'impose avec la manière et peut, désormais, rêver d'un quart de finale de Coupe d'Europe après plus de 10 ans sans atteindre ce stade. 

Alexis Ibohn @AlexisIbohn