Rudi Garcia OM

Ligue Europa : Marseille doit enrayer la spirale négative face à Limassol

Publié le , modifié le

Ce n'est pas l'affiche du siècle, mais Marseille sait qu'il est crucial de s'imposer ce jeudi (21h00) face à Limassol en Ligue Europa. A Chypre, l'objectif sera avant tout de ne pas perdre pied en Coupe d'Europe d'abord, car en cas de défaite, les ambitions du finaliste sortant pourraient en prendre un coup. Plus globalement, les hommes de Rudi Garcia viennent d'enchaîner deux semaines peu convaincantes. La victoire est obligatoire pour éviter la spirale négative.

Depuis sa victoire contre Guingamp, Marseille a enchaîné 4 matches compliqués. Le premier faux pas a été concédé à la maison en Ligue Europa. Alors que les Olympiens avaient les cartes en mains face à l'Eintracht Francfort, ils avaient ensuite été renversés par le vainqueur sortant de la Coupe d'Allemagne (2-1).

Pression et inquiétudes

S'en est suivi une claque contre le rival lyonnais (4-2). Les Marseillais ont ensuite eu toutes les peines du monde à conserver leur invincibilité au Vélodrome en Ligue 1. A 10 contre 11, les hommes de Rudi Garcia ont néanmoins réussi à s'adjuger les trois points face à Strasbourg au bout du temps additionnel. Le contenu de la rencontre fut tout sauf rassurant. Quatre jours plus tard, naufrage à Lille avec une défaite 3-0 concédée en deuxième mi-temps.

L'OM va devoir relever la tête, dès maintenant en Ligue Europa, pour éviter d'être embourbé dans une spirale négative. Mais avec la défaite concédée contre Francfort, la pression sur le finaliste sortant de la compétition est grande. Une défaite face à Limassol, adversaire considéré comme étant le plus faible du groupe H, pourrait déjà mettre dos au mur les coéquipiers de Dimitri Payet. 

Une fébrilité en déplacement

A l'extérieur, l'OM s'est déjà incliné trois fois cette saison en quatre déplacements. En dehors de ses bases, la défense olympienne semble désorientée, en témoigne une moyenne de 3 buts encaissés par rencontre à l'extérieur. Et ce n'est jamais donné d'avance de se déplacer à Chypre. En 2012, l'APOEL Nicosie avait éjecté Lyon de la Ligue des Champions en huitièmes de finale. La saison suivante, Marseille avait connu pareil sort avec une défaite 3-0 chez l'AEL Limassol en phase poules de la Ligue Europa.

L'OM reste favori mais il faudra composer sans Florian Thauvin, dont l'indisponibilité n'a pas encore été expliquée, et sans Adil Rami, trop juste. Morgan Sanson, Clinton N'Jié et Rolando sont également blessés. Seule bonne nouvelle ? Le retour conjugué de Caleta Car et d'Amavi, suspendus ce week-end face à Lille.