Ligue Europa - Lyon dans la tempête à Moscou sans Fekir

Ligue Europa - Lyon dans la tempête à Moscou sans Fekir

Publié le , modifié le

Sans succès depuis trois matches consécutifs, Lyon va tenter de se relancer lors du 8e de finale aller de la Ligue Europa, dans le froid moscovite du CSKA Moscou (19h). Mais cela se fera sans Nabil Fekir, son capitaine, touché au genou droit et pour lequel le staff n'a voulu prendre aucun risque. "Nous sommes préparés pour faire face et bâtir un onze le plus compétitif possible sans Nabil", a expliqué Gérald Baticle, l'adjoint de Bruno Génésio, sur OL TV. "Cela peut passer par un changement de système ou un remplacement poste pour poste".

Il n'y a plus que l'Europe pour donner le sourire aux Lyonnais en ce moment. Depuis le 7 février, Lyon ne gagne plus. Hormis en Ligue Europa. Villareal a représenté les deux rayons de soleil du club rhodanien (3-1 à l'aller, 1-0 au retour), largement éclipsé par l'élimination en quarts de finale de Coupe de France et par les trois nuls consécutifs en championnat. 

Mais pour poursuivre le rêve européen, il ne faudra pas s'enrhumer à Moscou, sans Nabil Fekir. Le capitaine de l'OL est insuffisamment rétabli d'une blessure au genou droit. Le meneur de jeu de l'Olympique lyonnais avait reçu le 25 février contre Saint-Etienne un coup sur ce même genou dont il a été opéré en septembre 2015. L'OL doit être en possession de toutes ses forces pour gagner de nouveau en championnat s'il veut croire au podium et à un retour la saison prochaine en Ligue des Champions. Et quatre jours plus tard viendra le match retour d'une Europa League qui lui a permis de remporter ses deux dernières victoires, contre Villarreal (3-1, 1-0).  Eliminé des deux coupes nationales, Lyon, dont le stade accueillera la finale de la C3 le 16 mai n'a plus que cette compétition et la L1 dans ses écrans radars.  Et c'est bien suffisant pour un effectif qui tourne réellement avec quinze joueurs et parait émoussé en raison de l'accumulation des matches, à l'extérieur notamment (10 sur 15 depuis début 2018).

Avec 20 buts et 6 passes décisives (dont 3 buts et 1 passe en Ligue Europa), Nabil Fekir est un atout que les Lyonnais n'auront pas dans la manche dans le froid russe. "Toutes les équipes sont en manque lorsque leur capitaine est absent", a admis Gérald Baticle, l'entraîneur-adjoint de Bruno Genesio sur OLTV. "Nous sommes préparés pour faire face et bâtir un onze le plus compétitif possible sans Nabil." "Cela peut passer par un changement de système ou un remplacement poste pour poste", a-t-il ajouté.
 

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze