Wilson Eduardo au duel avec Lucas Ocampos
Wilson Eduardo au duel avec Lucas Ocampos | AFP

Ligue Europa : L'OM perd mais valide son billet pour les huitièmes

Publié le , modifié le

Fort de son large succès à l’aller (3-0), l’Olympique de Marseille a validé son billet pour les huitièmes de finale de la Ligue Europa sur le terrain de Braga, malgré une défaite (1-0). L'OM n'a toutefois toujours pas gagné un match au Portugal après sept déplacements (6 défaites et un nul). Il s'agit d'ailleurs de la première défaite de l'OM en 2018.

Avec une avance de trois buts avant le coup d’envoi de ce match retour, les Phocéens ont peut-être eu le tort de croire que la qualification était déjà acquise. Vexée d’avoir été malmenée au Vélodrome, Braga a d’abord bien réagi en corrigeant le voisin du Vitoria Guimaraes (5-0) en championnat. Et c’est sans doute avec ce même orgueil que le club portugais a débuté cette rencontre. Imprimant un rythme soutenu dès les premières minutes, les hommes d’Abel Ferreira ont semé le doute chez les Marseillais.

Se contentant souvent de repousser les quelques occasions adverses, les coéquipiers de Luiz Gustavo n’ont pas offert leur plus beau visage, notamment en défense.  Et ce que craignait Rudi Garcia arriva à la 31e minute (1-0). Servi en une touche de balle par Wilson Eduardo, Ricardo Horta a trouvé la faille dans le but phocéen pour permettre à son équipe de combler un peu son retard. Malgré tout, l’OM tenait jusqu’à la pause et le coach marseillais en profitait alors pour rééquilibrer son équipe : Zambo Anguissa prenait la place de N’Jie.

Garcia: "le visage que l'on voulait montrer"

Cette fois prévenus que leurs adversaires allaient chèrement vendre leur peau, les Phocéens repartaient avec de meilleures intentions. Sanson montrait la voie sur une passe en profondeur au millimètre pour Germain, mais la double-parade du gardien empêchait l’égalisation (50e). Les joueurs de Braga restaient dangereux en contres et Matheus restait efficace dans ses cages face aux attaquants marseillais. A la 70e, Pelé relançait imprudemment et Wilson Eduardo voyait son tir dévié par Luis Gustavo. L’OM pouvait souffler et les changements intervenaient de part et d’autre. Cette fois, les jeux étaient faits. Marseille avait obtenu l’essentiel, non sans mal.

"L'essentiel, c'est d'être qualifié", a résumé Rudi Garcia. "On a montré deux visages, avec une première période timorée où on manque de détermination, notamment devant où on perd beaucoup de ballons. La deuxième période, c'est le visage qu'on voulait montrer, on a eu les occasions mais on ne les a pas mises. La défaite n'est pas méritée, sur les deux matches on n'a pas tremblé. Mais il va falloir améliorer les choses dans les déplacements d'Europa League car cela ne me plaît pas du tout", a conclu le coach de l'OM.

francetv sport @francetvsport