Marseille

Ligue Europa / Lazio-OM : Du changement promis par Garcia, mais à quel niveau ?

Publié le , modifié le

L'Olympique de Marseille en déroute en Ligue Europa, a littéralement coulé à Montpellier en Ligue 1 dimanche (3-0). Avec trois défaites de rang, Rudi Garcia égale sa pire série sur le banc phocéen. Hors de lui après le match au Stade de la Mosson, il a fustigé l'état d'esprit général de son équipe, et promis de grands changements. Mais quels changements sont envisageables, et Garcia a-t-il une grande marge de manœuvre ?

Une défaite et des comportements " inadmissibles ". Rudi Garcia ne mâche pas ses mots au sortir du revers essuyé à Montpellier. L'OM enchaîne une troisième défaite de rang et plonge un peu plus dans la sinistrose. Dans les vestiaires de la Mosson, les mots du technicien sont durs, "ce n’est pas ça mon équipe, ce n’est pas ça l’OM ! Vous n’avez rien compris, vous n’êtes pas à la hauteur ! " Même son de cloche en conférence de presse, "c'est grave de jouer une telle seconde période. [...] On a eu l'occasion d'ouvrir le score, on ne l'a pas fait, ce n'est pas une raison pour concéder trois buts sur des erreurs, ou du laxisme, ou un manque d'effort... Ça va changer… " avant d'ajouter, " il va falloir des remises en cause individuelles et collectives. A moi de prendre les bonnes décision pour retrouver le chemin de la victoire ". Le message est limpide, à l'heure d'affronter la Lazio à Rome jeudi, il faut s'attendre à une petite révolution dans le onze de départ.

L'éternel problème en pointe

Cela fait des mois que ça dure, Marseille ne trouve pas son numéro 9 attitré. Les deux recrues des dernières saisons au poste, Valère Germain et Kostas Mitroglou n'ont jamais convaincu dans le club phocéen. Les deux se sont relayés, semblants aller mieux pendant quelques matchs, avant de replonger dans des périodes de disette. Cet été, Marseille n'a pas trouvé l'attaquant tant attendu pendant le mercato, avec surtout un échec retentissant sur le dossier Mario Balotelli. Et depuis, les deux attaquants se sont enfoncés un peu plus dans leur léthargie. Garcia a tenté des systèmes à une ou deux pointes, avec Dimitri Payet en soutien, mais rien n'y fait. Il en est arrivé à tester le Réunionnais en faux 9, laissant les deux autres sur le banc au Parc des Princes, sans plus de réussite. 

Lors des derniers matchs, Rudi Garcia était revenu à un 4-3-3 au lieu du 4-2-3-1

Rudi Garcia veut des joueurs avec un autre état d'esprit jeudi à Rome. Il pourrait revenir à son habituel 4-2-3-1 qu'il avait abandonné sans succès lors des derniers matchs. Lucas Ocampos, remplaçant dimanche, parfois décrié pour ses performances, mais constant dans l'engagement, devrait retrouver sa place sur la gauche de l'attaque. A droite, le choix évident serait de titulariser "Flothauv'", à moins que Garcia ne pousse sa révolution à l'extrême et choisisse de redonner sa chance à Clinton Njié à droite et/ou à Nemanja Radonjic à gauche. Dimitri Payet serait ainsi dans les meilleures dispositions, en 10 derrière Mitroglou ou Germain... A moins que le coach ne choisisse de laisser une nouvelle fois ses deux 9 sur le banc et de mettre Payet, Ocampos ou pourquoi pas Thauvin en pointe. 

Luiz Gustavo seule valeur sûre dans l'entrejeu, une ouverture pour Lopez

Dans l'entre-jeu, du turnover est à attendre aussi et en cas de 4-2-3-1, c'est Morgan Sanson et Kevin Strootman qui devraient en pâtir. Seul Luiz Gustavo semble indéboulonnable. Il est même probable de trouver un Maxime Lopez titulaire au côté du Brésilien. Peu utilisé les derniers temps, le milieu de poche de l'OM pourrait amener de la sérénité sur le plan technique. En défense, Garcia devrait relancer Duje Caleta-Car dans l'axe, mais c'est un cadeau empoisonné. La coûteuse recrue croate (20 millions d'euros) n'a encore rien montré, hormis un quart d'heure solide pour tenir le résultat à Nice (1-0). Il risquerait gros en revenant dans une équipe en perte de confiance. Mais le jeune Boubacar Kamara reste sur trois matches vraiment difficiles. A moins que Garcia ne décide d'"avertir" un Adil Rami bien trop loin de son niveau. Toujours en défense, Jordan Amavi en grandes difficultés côté gauche ne devrait pas débuter non plus, mais plutôt le Japonnais Hiroki Sakai. Une bonne nouvelle tout de même avec le retour de Rolando dans le groupe. Le Portugais, absent pour blessure depuis plusieurs mois, manque cruellement dans l'axe, mais il ne sera pas encore prêt à débuter contre la Lazio.

Garcia annonce du changement, mais il n'a pas la profondeur de banc des grands clubs européens. L'OM paie ses derniers mercatos manqués. Les recrues n’apportent pas grand-chose au groupe, sans parler du fiasco en pointe. Strootman qui semblait être la bonne pioche de l'OM cet été peine à convaincre. Pas mieux du côté Caleta-car ou Radonjic, mais, à leur décharge, il n'est pas facile de s'intégrer dans une équipe en manque de confiance, d'équilibre et de rythme. 

Névil Gagnepain @NevGgp