Bruno Genesio (Lyon) en conférence de presse 2017
Le coach de l'OL, Bruno Genesio, en conférence de presse. | ROMAIN LAFABREGUE / AFP

Ligue Europa - Genesio : "Ne pas penser que ce sera facile"

Publié le , modifié le

L'entraîneur de Lyon, Bruno Genesio, a mis en garde mercredi contre tout excès de confiance face à Limassol, jeudi en match de la 5e journée de Ligue Europa, même si un résultat nul suffirait à l'OL pour accéder aux 16es de finale.

Comment abordez-vous la rencontre ?
Bruno Génésio : "Très sérieusement. On parle beaucoup de la qualification et de jouer la première place sur le dernier match à Bergame. Mais il y a l'opposition d'Apollon. Au départ, on pensait que ce serait l'équipe la plus faible du groupe et qu'elle ne prendrait aucun point. Cette équipe a montré sa solidité et des principes de jeu forts. C'est une formation joueuse, si elle a fait trois matches nuls et s'il y avait encore 1-1 à Bergame à une demi-heure de la fin, c'est qu'elle a des qualités. Il ne faudra pas penser que cela va être facile."

Êtes-vous satisfait de votre solidité défensive actuelle ?
B.G : "Quand on est solide défensivement, que l'on ne prend pas de but, on a plus de chance de gagner. Nous avons eu des soucis en début de saison dans ce domaine-là. C'est important aujourd'hui d'avoir cette solidité derrière quand on perd le ballon. De même que l'animation offensive est l'affaire de tout le monde, cette solidité tient aussi au travail de nos attaquants qui s'impliquent au niveau défensif, avec un équilibre supérieur à ce que nous avons pu connaître en début de saison."

Après le nul à Montpellier, vous attendez-vous à une physionomie de match similaire ?
B.G : "Ce ne sera pas comparable. Limassol a l'habitude de jouer et a besoin de gagner pour se qualifier car cette équipe peut toujours espérer la qualification. C'est une équipe qui ne lâche rien. Elle a des principes offensifs très marqués avec une bonne participation des arrières latéraux. Il faut imposer notre jeu en gardant beaucoup d'équilibre et de sécurité. Face à Montpellier, nous avons manqué de justesse technique, nous n'avons pas su être assez patients et poser notre jeu. Il nous faudra beaucoup plus de concentration et d'application que dimanche."

AFP