L'attaquant de Bordeaux Jimmy Briand
L'attaquant de Bordeaux Jimmy Briand | AFP - NICOLAS TUCAT

Ligue Europa - Bordeaux, le miracle de Copenhague ?

Publié le , modifié le

Battue lors de ses trois premiers matches du groupe C de la Ligue Europa, l'équipe de Bordeaux se trouve néanmoins en situation de se qualifier, lors de son déplacement à Copenhague, pour la 6e et dernière journée. Les Bordelais sont condamnés à gagner contre les Danois et espérer dans le même temps que le Zenit St-Petersbourg, déjà qualifié, s'impose sur le terrain du Slavia Prague. Bref, les Girondins rêvent d'un sacré cadeau de Noël avant l'heure. D'autant qu'aucune équipe ne s'est jamais qualifiée en Coupes d'Europe après avoir perdu ses trois premiers matches.

"On est vivant, et tant qu'on est vivant, on va jouer jusqu'au bout. On ne sait jamais ce qui peut arriver". Eric Bedouet, l'entraîneur de Bordeaux, est bien conscient de la fragile situation de son équipe. Dans ce groupe C, elle a débuté par trois défaites (1-0 à Prague, 2-1 à domicile contre Copenhague, 2-1 à Saint-Petersbourg), et n'a remporté son premier match que le 29 novembre, lors de la venue du Slavia (2-0). De quasiment éliminée, l'équipe bordelaise est devenue une potentielle qualifiée. Un vrai miracle de Noël.

Mais à 11 jours du réveillon, les troupes de Ricardo doivent encore faire preuve de sagesse pour avoir leurs cadeaux. Et ce n'est pas le plus simple pour un collectif bien à la peine lorsqu'il s'agit de trouver de la constance dans ses performances comme dans ses résultats. Depuis le début de la saison, elle n'a enchaîné trois victoires qu'à une seule reprise, lors de la phase préliminaire de la Ligue Europa face aux très modestes Lettons de Ventspils (aller-retour) et Ukrainiens de Mariupol. C'était au début de l'été, et jamais une telle série n'est revenue.

La nouvelle invincibilité américaine de Bordeaux

Sauf que depuis que l'actionnaire américain a pris le pouvoir, Bordeaux ne perd plus. Depuis le 3 novembre, 7 matches sans défaite (toutes compétitions confondues), dont 5 nuls et 2 victoires. Mais ce soir, seule la victoire peut ouvrir les portes d'un horizon pleine de lumières. Un succès et une défaite du Slavia, et Bordeaux passerait les fêtes bien au chaud. Avec pour le nouvel actionnaire un apport non prévu de 2 millions d'euros, sans oublier une image un peu revigorée, après avoir été la première formation française à prendre des points au PSG.

Contre une équipe de Copenhague qui avait arraché la victoire en Gironde dans le temps additionnel, face au club formateur de leur attaquant Cornelius, auteur de l'égalisation contre le PSG, Bordeaux ne veut pas trébucher. Car Joe DaGrosa, leur président, a promis un énorme cadeau pour les deux prochaines saisons: 80 millions d'euros d'investissement.

Une qualification pour les 16e de finale de la Ligue Europa serait un bel encouragement pour leur nouveau patron. D'autant plus qu'aucune équipe n'a jamais franchi la phase de poules en Coupes d'Europe après avoir perdu ses trois premiers matches.