Jimmy Briand, auteur de l'unique but du match
Jimmy Briand, auteur de l'unique but du match | AFP

Ligue Europa : Bordeaux éliminé malgré sa victoire à Copenhague

Publié le , modifié le

Pas de miracle pour Bordeaux ! Malgré leur victoire (1-0) sur le terrain de Copenhague à l'occasion de la dernière journée de la Ligue Europa, les Girondins sont éliminés de la compétition. Ils leur fallait un succès conjugué à une défaite du Slavia Prague face au Zénith pour se qualifier. Malheureusement pour eux, les Tchèques se sont imposés 2-0 face aux Russes pour décrocher le dernier ticket du groupe C.

Dans l'ambiance surchauffée du stade Telia Parken de Copenhague, sous les yeux de leur président américain Joe DaGrosa, les Girondins de Bordeaux n’avaient plus le choix et devaient s’imposer pour conserver une infime chance de se qualifier, tout en espérant une défaite du Slavia Prague (2e, 7 pts) qui recevait le Zénith Saint-Petersbourg (1er, 11 pts). Une équation à plusieurs inconnues qui n'aura finalement pas été résolue. La faute non seulement des performances trop irrégulières tout au long des phases de poules, mais aussi à une prestation bordelaise trop insuffisante pour un match de niveau européen ce soir. 

Amorphes dans les duels, inoffensifs sur le plan offensif, les hommes d'Eric Bédouet ont globalement subi. A l'image d'une première mi-temps durant laquelle les Danois ont eu la maîtrise du ballon (+de 60% de possession) et se sont procurés plusieurs occasions de prendre l'avantage. A l'image du tir de Skov qui prenait la direction des filets avant d'être contré in extremis par Pablo (36e) ou de la frappe de Dame N'Doye repoussé par le poteau de Benoît Costil juste avant la pause. 

Jimmy fait du Briand 

Si les Bordelais ont été un peu mieux dans le jeu après la pause, ils ont été plusieurs fois été inquiétés par des Danois qui ne parvenaient toutefois  pas à concrétiser par maladresse devant le but. Et à force de gâcher, les locaux se faisaient punir avec l'ouverture au score de Briand. Servi après un superbe débordement de Karamoh sur la droite, l'attaquant girondin marque d'une magnifique talonnade dans la surface (1-0, 73e). Il aurait même pu obtenir un penalty flagrand quelques minutes plutôt quand il s'est fait faucher après un subtil crochet sur un défenseur adverse. Mais ce sera sans regret, puisque les Bordelais ont fini par s'imposer. Une victoire qui ne suffira pas au vu du résultat de l'autre rencontre remportée 2-0 par le Slavia Prague face au Zénith. 

Alexis Ibohn AlexisIbohn