Lukas Lerager (Girondins de Bordeaux)
Lukas Lerager (Girondins de Bordeaux) | NICOLAS TUCAT / AFP

Ligue Europa : Bordeaux domine le Slavia Prague (2-0) et entretient la flamme

Publié le , modifié le

En battant le Slavia Prague (2-0) dans un Matmut Atlantique bien peu rempli, les Girondins de Bordeaux peuvent encore croire à la qualification pour les 16es de finale de la Ligue Europa. En effet, dans l’autre rencontre du groupe C, le Zénith Saint-Pétersbourg a dominé Copenhague, ce qui permet aux Bordelais d’y croire.

Il y a trois semaines, quand Bordeaux concédait le nul à domicile contre Saint-Pétersbourg, la qualification pour les 16es de finale de la Ligue Europa n’était qu’une chimère pour les Girondins. Après le succès sur le Slavia Prague et la défaite de Copenhague en Russie ce jeudi soir, l’espoir existe toujours. Et c’est déjà énorme ! A domicile, les hommes de Ricardo ont décroché leur première victoire en Ligue Europa cette saison grâce à une réalisation de Nicolas De Préville d’une frappe du gauche peu après la reprise (49e) et un but de Jules Koundé dans les arrêts de jeu (90e+4) !

à voir aussi Ligue Europa : Revivez Bordeaux - Slavia Prague Ligue Europa : Revivez Bordeaux - Slavia Prague

Bordeaux a fait le boulot

On peut donc avoir un point après quatre journées de Ligue Europa et croire à la qualification un match plus tard. Face au Slavia Prague, les Girondins de Bordeaux ont mis les ingrédients nécessaires à tout match européen. En première période, ce sont d'ailleurs eux qui se créaient les meilleures occasions avec le jeune Youssouf (7e et 33e). Le Slavia Prague répondait par Stoch, contré par Lerager (36e) et par Zmrhal qui trouvait Costil sur la trajectoire de sa frappe (37e). Rien n'était marqué dans une première période finalement peu rythmée.

Mais puisqu'il fallait aux Bordelais un succès, ceux-ci allaient reprendre pied au plancher puisque De Préville ouvrait le score au retour des vestiaires (49e). L'ancien Lillois frappait du gauche pour tromper le portier adversaire et donner l'avantage aux siens. Si les trente minutes suivantes allaient être peu enthousiasmantes, les dix dernières minutes du temps réglementaire et les arrêts de jeu l'étaient ! Dès la 79e minute, Sabaly sauvait son équipe en contrant sur sa ligne une frappe de Sykora !

Sur la dernière action du match, Kamano pensait donner un avantage définitif à Bordeaux mais son tir trouvait le poteau après qu'il eut crocheter le gardien. Au bout de cette action, c'était finalement Jules Koundé, le défenseur central bordelais, qui offrait un but précieux aux Girondins (2-0, 90e+4).

Bordeaux qualifié, si...

Un break précieux puisque Bordeaux a désormais l'avantage sur son adversaire du jour en cas d'égalité au bout de la phase de groupes (1-0 à l'aller pour les Tchèques, 2-0 au retour pour les Français). Les coéquipiers de Benoît Costil ont fait une partie du travail mais ils n'ont toujours pas leur destin entre leurs mains. Il faut désormais s'imposer face à Copenhague lors du dernier match tout en espérant une défaite du Slavia Prague à domicile face au Zénith Saint-Pétersbourg. Problème, les Russes sont déjà qualifiés et même assurés de terminer en tête du groupe C...