Jules Kounde (Bordeaux) au duel avec le joueur du Zenit Daler Kuzyaev
Jules Kounde (Bordeaux) au duel avec le joueur du Zenit Daler Kuzyaev | AFP - Igor Russak - NurPhoto

Ligue Europa - Bordeaux découvre l'Amérique face au Zenit Saint-Petersbourg

Publié le , modifié le

Vendu officiellement mardi au fonds d'investissement américain GACP par M6, le club des Girondins de Bordeaux dispute son premier match sous la direction des Américains, face au Zenit Saint-Pétersbourg, lors de la 4e journée de la Ligue Europa. Après trois défaites en autant de rencontres, l'équipe bordelaise pourrait dire adieu à cette compétition en cas de défaite, ou de nul combiné à une victoire du Slavia Prague contre Copenhague. Bref, l'ère US pourrait débuter par une petite claque pour une formation qui a lutté toute la saison passée pour obtenir son ticket européen.

"On y croit tant que ce n'est pas terminé." Quel autre discours peut tenir Benoît Costil avant d'affronter le Zenit Saint-Péterbsourg ? Engagée dans une série de quatre matches consécutifs sans victoire, son équipe de Bordeaux a concédé trois défaites en autant de rencontres sur la scène européenne. Deux jours après l'arrivée des Américains à la tête du club aquitain, se faire éliminer, qui plus est à domicile, donnerait une image bien moche. Bien sûr, les nouveaux patrons ne vont pas découvrir que leur club est en mauvaise posture. Mais ils aspirent à autre chose à l'avenir, qu'une piteuse sortie en poule en Ligue Europa.

Pourtant, Bordeaux est au bord du précipice. "Les chances sont minimes, mais il en reste, du coup on va forcément les jouer à fond car en cas de mauvais résultat, on ne sera plus dans la compétition l'an prochain", avoue Benoit Costil, lequel applique la méthode Couet: "Les matches de Coupe d'Europe se jouent sur pas grand-chose. Jusqu'à présent, ça a tourné contre nous mais (jeudi), cela va tourner pour nous.  On est persuadés qu'on peut gagner demain. C'est une très belle équipe, mais on a des arguments pour la bousculer et pour gagner."