L'attaquant de Bordeaux Andreas Cornelius
L'attaquant de Bordeaux Andreas Cornelius | AFP - FRANCOIS NASCIMBENI

Ligue Europa - Bordeaux-Copenhague: Cornelius, au pied d'un mur connu

Publié le , modifié le

Arrivé à la fin du Mercato à Bordeaux en provenance de l'Atalanta Bergame, l'attaquant Andreas Cornelius retrouve son club formateur, Copenhague, lors de la 2e journée de la Ligue Europa. Le géant (1.95m) venu du Danemark n'a ni marqué ni montré tout son talent avec les Girondins, qui ont un besoin vital de victoire après leur revers à Prague en ouverture.

"Franchement, je ne m'attendais pas à les rencontrer autant en deux mois. C'est un peu étrange". Andrea Cornelius retrouve ce soir un club de Copenhague qu'il connaît bien.

Formé là-bas, il y a explosé à 19 ans en inscrivant 18 buts et 5 passes décisives en 32 matches. Il a aussi croisé cette équipe en barrage de la Ligue Europa, avec son club de l'Atalanta en août dernier. Un mauvais souvenir puisque après un double (0-0), les deux équipes se départageaient aux tirs au but. Cinquième tireur, il voyait sa tentative repoussée, précipitant l'élimination de son équipe. 

Bordeaux au pied du mur, Cornelius aussi

Envoyé en Gironde en prêt (avec option d'achat à 7 millions d'euros) en toute fin de Mercato, Andrea Cornelius a confiance dans l'avenir. "Les personnes avec lesquelles j'ai pu parler m'ont dit que c'est un bon club, un bon endroit, une bonne opportunité pour moi de m'accomplir et de progresser en tant que joueur, une bonne étape dans ma carrière", raconte-t-il. Sauf que pour l'instant, c'est un 0 pointé au nombre des buts en quatre matches de championnat (1 passe décisive) et un de Ligue Europa.  "Je sais que pour un attaquant, il est important de marquer des buts. Mais je vis très bien avec cette pression". Son équipe beaucoup moins.

Battue au Slavia Prague lors de la 1re journée, Bordeaux ne peut se permettre de tomber une deuxième fois, surtout à domicile.  "Nous sommes sur une bonne série et nous sommes prêts à la poursuivre", estime-t-il. Deux victoires de suite en championnat, c'était une première cette saison. Mais depuis plusieurs saisons, ce club s'est fait une spécialité de ne prolonger que rarement les bonnes séries. Et pour le moment, Andrea Cornelius n'a jamais brillé à l'étranger. A Cardiff, il n'avait passé que 6 mois (pour 8 entrées en jeu) avant de revenir à Copenhague. A Bergame, 3 buts en 23 matches de Série A n'ont pas convaincu les dirigeants de le maintenir dans l'effectif. Il serait donc temps qu'il trouve la bonne carburation loin de Copenhague. La venue du FCK ne devrait pas trop le dépayser.