Arsenal
Les Gunners n'ont laissé aucune chance à BATE Borisov. | Glyn KIRK / AFP

Ligue Europa : Arsenal sans pitié face à BATE Borisov (3-0)

Publié le , modifié le

Une semaine après s'être fait surprendre en Biélorussie (1-0), Arsenal a parfaitement corrigé le tir sur la pelouse de son Emirates Stadium en dominant outrageusement une équipe de BATE Borisov sans solution pour se qualifier en huitièmes de finale de la Ligue Europa.

Le couac du match aller n'est plus qu'un lointain souvenir. Très solides pendant toute la durée de la rencontre, les hommes d'Unai Emery ont étouffé d'entrée une équipe de BATE Borisov incapable de créer du jeu. Largement dominateurs à l'Emirates Stadium (69% de possession, 22 tirs à 4), ils ont remis les compteurs à zéro dès la quatrième minute, Volkov poussant le ballon dans son propre but sur un centre en force de Pierre-Emerick Aubameyang.

Pas assez sereins, les Londoniens sont ensuite passés tout près de la catastrophe, sur une reprise de Dragun sauvée sur sa ligne par Lichtsteiner (10e). C'était apparemment le coup de semonce dont les hommes d'Unai Emery avaient besoin. Borisov n'a ensuite plus touché le ballon ou presque. Les "Gunners" ont fini par obtenir le but de la qualification avant la pause, sur corner, grâce à une tête en force de Mustafi (39e). Et ce n'était pas fini. Sokratis a inscrit le troisième but de la même manière pour ensuite offrir un succès confortable aux siens (60e). S'ils n'ont pas désarmé, à l'image des entreprenants Mkhitaryan, Özil et Iwobi, les Gunners n'ont pas alourdi le score.

Seul point noir de la soirée pour Emery, la sortie, peu avant l'heure de jeu, de son capitaine Laurent Koscielny, visiblement touché à la jambe gauche. "C'est musculaire. C'était une précaution", a expliqué le technicien basque à l'issue de la rencontre. "Il n'y a rien de cassé, je crois. On verra demain, mais il sera sans doute prêt pour dimanche, sinon la semaine prochaine." Plus de peur que de mal, donc, pour les Gunners qui peuvent fêter sans crainte leur qualification en huitièmes de finale de la Ligue Europa. 

Les réactions : 

Unai Emery : "Après le mauvais résultat du match aller, c'était clair que nous avions besoin de faire un bel effort. Il fallait marquer deux ou trois buts. (...) C'était un bon défi aujourd'hui. On méritait plus au premier match, mais on n'a pas marqué et on a pris un but. Cela pouvait aussi arriver aujourd'hui aussi. Mais on n'a pas concédé beaucoup de choses. On est resté concentré, on continue dans cette compétition, c'est un bon jour. (A propos d'Özil) S'il continue comme ça, nous allons avoir besoin de lui dans les prochains matches, comme titulaire, ou sur le banc. On a besoin de tous les joueurs."

Aleksey Baga : "C'était difficile pour nous, Arsenal a vraiment bien joué et mérite de passer. On a continué à jouer, en espérant que quelque chose tourne en notre faveur. (...) Je suis fier de mes joueurs, de notre parcours, même si on repart avec un goût amer dans la bouche."