Lookman Traoré Everton Lyon
Lookman tente de stopper Traoré mais le Lyonnais parviendra à marquer | JEFF PACHOUD / AFP

Europa League : Lyon règle ses comptes

Publié le , modifié le

Deux semaines après un match aller houleux, l'Olympique Lyonnais a dominé Everton (3-0) et consolidé ses chances de qualification pour les 16e de finale de l'Europa League. La rencontre a également été marquée par la sortie sur une civière du Néerlandais d'Everton Martina, gravement blessé lors d'un choc aérien. Dans l'autre match de ce Groupe E, les Chypriotes de l'Apollon Limassol ont tenu en échec l'Atalanta Bergame (1-1).

L'OL a poursuivi la bonne dynamique entretenue ces derniers temps face à une formation d'Everton en plein doute. Loin des tensions et des bagarres du match aller, les Lyonnais auront maîtrisé leur sujet, et le ballon (à 63%), lors de la première période sans pour autant trouvé la faille. <strong>Pickford</strong> s'opposait avec brio aux nombreuses tentatives rhodaniennes mais l'image marquante de cette première période était malheureusement le terrible choc dont était victime <strong>Martina</strong>, touché dans un duel aérien avec le Lyonnais <strong>Cornet</strong> (38e).<br /><br />Paradoxalement, c'était la sortie du meilleur Lyonnais de ces dernières semaines, <strong>Nabil Fekir</strong>, qui allait libérer les hommes de Bruno Genesio. <strong>Bertrand Traoré </strong>délivrait ainsi les siens après avoir crocheté le portier adverse (1-0, 68e). Dès lors, les Toffees s'écroulaient complètement à l'image de<strong> Morgan Schneiderlin</strong>, expulsé après un deuxième carton jaune (81e). Entre temps le jeune espoir <strong>Aouar</strong> avait doublé la mise (76e) puis c'était<strong> Depay</strong> qui concluait le show d'un bon coup de tête (3-0, 88e). Si ce n'était l'inquiétante blessure de Martina, la soirée aurait été vraiment parfaite pour l'Olympique Lyonnais.

Place au derby

Les Lyonnais peuvent donc aborder désormais avec l'esprit libéré et une confiance raisonnée le fameux derby à Saint-Etienne, dimanche en championnat, qui précèdera la trêve internationale. Pour aborder ces deux rendez-vous importants de la semaine, l'entraîneur Bruno Genesio a même réussi une bonne gestion d'effectif. Il a opéré contre Everton cinq changements par rapport au match joué contre Metz dimanche (2-0) avec les titularisations de<strong> Ferland Mendy, Rafael, Mouctar Diakhaby, Tanguy Ndombélé </strong>et<strong> Maxwel Cornet,</strong> qui n'étaient pas au coup d'envoi face aux Lorrains. De quoi préserver une certaine fraîcheur pour affronter les Verts.