Luiz Gustavo Rudi Garcia (Olympique de Marseille)
Luiz Gustavo s'est rarement assis sur le banc cette saison | PATRICK HERTZOG / AFP

Athletic Bilbao-OM : Garcia jongle avec son effectif

Publié le , modifié le

Dimanche face à Lyon, l’Olympique de Marseille disputera son 10e match en 32 jours. Entre Ligue 1, Coupe de France et Ligue Europa, les hommes de Rudi Garcia étaient sur le pont tous les trois jours. Un calendrier démentiel qui oblige l'entraineur à faire tourner son effectif à de nombreuses reprises. Ce devrait être une nouvelle fois le cas ce jeudi en 8es de finale retour de Ligue Europa.

Avant le match aller, Rudi Garcia appelait de ses voeux le même contenu que face à Braga au tour précédent. Et pour cause, victorieuse 3-0 à l’aller, son équipe a pu se rendre au Portugal l’esprit léger et le billet pour le tour suivant quasiment validé. Le penalty accordé à Bilbao au Vélodrome rend cette fois la tâche  moins aisée (3-1) et Garcia, s’il veut aller loin en Ligue Europa, a tout intérêt à assurer le minimum. Oui, mais avec quels joueurs ?

Il faut sauver le soldat Gustavo

Patron de l’équipe, plus joli coup du mercato olympien l’été dernier, Luiz  Gustavo est déjà le chouchou du peuple marseillais. Pour cause. La belle saison de l’OM doit en grande partie à la solidité de sa sentinelle. Le problème c’est que le roc se fend peu à peu depuis quelques matches, la faute à la fatigue accumulée par la répétition des matches. Car si les Payet et Thauvin ont parfois pu se reposer le jeudi pendant les matches européens, ce n’était pas le cas de Luiz Gustavo, trop important aux yeux de Rudi Garcia et qui a disputé 11 des 13 matches européens de l'OM cette saison. Les 37 rencontres disputées depuis fin juillet pèsent et le coach le sent bien. Il se peut qu’il laisse le Brésilien sur le banc pour le déplacement à Bilbao ce jeudi soir. Luiz Gustavo pourra discuter avec Florian Thauvin, de retour dans le groupe mais qui a peu de chance d’être titulaire, surtout avec un match aussi important que celui face à Lyon dimanche.

Mitroglou, retour en grâce ?

En revanche, s’il y en a un qui est quasiment sûr d’être titulaire, c’est Kostas Mitroglou. Premièrement car Germain sera sans doute laissé au repos et deuxièmement car il a offert la victoire à Marseille à Toulouse, dimanche. Rudi Garcia verrait d’un bon oeil que son attaquant grec (19 matches, 8 buts cette saison) surfe sur sa confiance et enchaîne par une autre réalisation en Espagne. Voilà qui donnerait au technicien olympien des cartes supplémentaires sur le front de l’attaque. Jusqu’ici il n’a jamais pu compter sur un duo Germain-Mitroglou en forme en même temps et n'a pas pu faire jouer la concurrence.