L'Allianz Riviera de Nice, l'un des nouveaux stades construits pour l'Euro 2016.
L'Allianz Riviera de Nice, l'un des nouveaux stades construits pour l'Euro 2016. | AFP

Le Sénat vote la prolongation de l'état d'urgence jusqu'à la fin de l'Euro et du Tour de France

Publié le , modifié le

Le Sénat a voté ce mardi la prolongation de l’état d’urgence jusqu’à la fin du mois de juillet, dans le but d’assurer la sécurité de l’Euro 2016 et du Tour de France.

309 sénateurs ont voté ce mardi en faveur de cette troisième prolongation de l’état d’urgence, pour deux mois supplémentaires. L’objectif est de permettre une plus grande sécurité en vue des deux grands événements qui s’apprêtent à débuter en France, à savoir l’Euro de football et le Tour de France. Ce prolongement doit théoriquement se terminer après le 26 juillet, soit deux jours après l’arrivée finale de la Grande Boucle sur les Champs-Elysées. Il vise "à avoir tous les moyens nécessaires pour assurer la sécurité" de ces manifestations sportives, d’après les dires du porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll.

L’organisation de ces deux grands événements est un grand défi pour les autorités, qui estiment la venue de pas moins de huit millions de supporters venus d’Europe pour venir encourager leurs équipes respectives. Quant au Tour, ce sont chaque jour des centaines de milliers de personnes qui se déplacent sur le bord des routes. Le ministre de l’intérieur Cazeneuve avait avoué que ces deux manifestations pouvaient être "des cibles particulières pour les terroristes".

Avec cette prolongation pour deux mois de l’état d’urgence, les autorités veulent assurer au maximum la sécurité des supporters et de la population, mais les rassemblements de masse seront autorisés. Les contrôles devraient être renforcés près des stades et des fan-zones, mais aussi à proximité des villages-départs et arrivées du Tour.

Mathilde L'Azou @MathildeLAzou