L'attaquante de l'équipe de France, Eugénie Le Sommer, au duel avec la joueuse du Kazakhstan Yekaterina Babshuk
L'attaquante de l'équipe de France, Eugénie Le Sommer, au duel avec la joueuse du Kazakhstan Yekaterina Babshuk | AFP - Vyacheslav OSELEDKO

Les Bleues font le travail au Kazakhstan

Publié le , modifié le

Pour son premier match de qualification pour l'Euro 2021, l'équipe de France féminine s'est longtemps cassé les dents au Kazakhstan. Finalement, des buts de Gauvin, Le Sommer et Katoto ont sorti les Bleues de ce piège (0-3). La buteuse lyonnaise n'est plus qu'à un but du record sous le maillot bleu de Marinette Pichon (81 réalisations).

Quatre jours après leur victoire éclatante contre l'Islande à Nîmes (4-0) en amical, les Bleues de Corinne Diacre entamaient ce soir leur campagne de qualification pour l'Euro 2021, qui aura lieu en Angleterre. Et le chemin pour l'outre-Manche partait du Kazakhstan, où les Françaises se sont imposées 3 à 0.

Avec un onze type proche de celui du dernier Mondial, l'équipe de France a entamé le match tambour battant, menée par le duo Gauvin-Majri. Malgré une écrasante domination (83% de possession de balle, 18 tirs à 1, 8 corners à 0), les Bleues sont rentrées aux vestiaires sans avoir trouvé la faille. La faute à une gardienne kazakh en état de grâce, contrairement à Valérie Gauvin, imprécise (26e, 36e, 43e) ou repoussée par le poteau (43e).

La composition de l'équipe de France

Au retour des vestiaires, les joueuses de Corinne Diacre ont remis le bleu de chauffe. Valérie Gauvin touchait de nouveau les montants (49e) avant qu'Eugénie Le Sommer ne bute deux fois en quelques secondes sur Zheleznyak. C'est finalement sur corner que Gauvin a trouvé la faille, après une tête de Renard renvoyée par la barre (56e). Sur un centre de Katoto, fraîchement entrée en jeu, Le Sommer faisait le break en se jetant au second poteau (69e). Un but qui place la Lyonnaise à une unité du record en Bleue de Marinette Pichon (81 buts).

En fin de match, c'est une autre buteuse qui s'est distinguée : Marie-Antoinette Katoto. Sur un centre de Cascarino, la Parisienne a décoché une tête puissante au premier poteau pour assurer le succès tricolore (83e). Grâce à cette victoire, l'équipe de France revient à 3 points de la Serbie, leader du groupe F. Serbie qui compte un match de plus, et que les Bleues recevront pour leur prochain match le 9 novembre, au Matmut Atlantique de Bordeaux.

Adrien Hemard @AdrienHemard