Euro Espoirs: Les Bleuets doivent soigner leur entrée contre l'Angleterre

Publié le , modifié le

Auteur·e : William Vuillez
L'équipe de France Espoirs
L'équipe de France Espoirs | JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après une longue préparation, l'équipe de France Espoirs débute l'Euro mardi (21h) à Cesena face à l'Angleterre, l'autre gros calibre du groupe C, presque sans aucun droit à l'erreur compte tenu de l'impitoyable format de la compétition.

L'équipe de France Espoirs est installée depuis jeudi, à Forli, en Emilie-Romagne au nord-est de l'Italie, dans un hôtel entièrement privatisé et posé à l'écart du centre-ville, au calme, très au calme. "On ne peut pas faire grand-chose mais on n'est pas là pour s'amuser", sourit le défenseur central Ibrahima Konaté. Mardi à 21h, c'est à Cesena, à quelques kilomètres de leur camp d'entraînement que les Bleuets feront leur entrée dans la compétition, face à la redoutable équipe d'Angleterre. 

"On est vraiment pressés de commencer. Ça fait un moment qu'on l'attend. On a tous l'objectif commun de gagner ce premier match", a expliqué dimanche le milieu de terrain d'Arsenal Mattéo Guendouzi. Son coéquipier Olivier Ntcham estime de son côté que le "match un peu compliqué contre l'Autriche" a fait office de "bonne piqûre de rappel" et assure lui aussi que les Bleuets sont "prêts". "On est prêt depuis le début. Et à chaque entraînement, à chaque minute qui passe, on pense tous à la même chose", promet le talentueux milieu du Celtic Glasgow.
 

Un format cruel

Le Championnat d'Europe ne laisse pas vraiment la place à l'erreur en phase de poule. En effet, l'Euro ne comporte que 12 équipes, réparties en 3 groupes de 4. Seul le premier de chaque groupe est qualifié directement pour les demi-finales ainsi que le meilleur deuxième. Il faudra donc gagner au minimum deux matches pour que la France puisse espérer atteindre le dernier carré et marquer un maximum de buts pour soigner le goal-average. 

Les Bleuets auront fort à faire dans le groupe C, face à l'Angleterre, la Roumanie et la Croatie. Les hommes de Sylvain Ripoll seront directement dans le vif du sujet mardi soir face aux Anglais, demi-finalistes de la précédente édition. Une victoire, mettrait les Français sur de bons rails, avant d'affronter deux adversaires à priori moins forts sur le papier mais à ne pas sous-estimer. En effet, la Croatie et la Roumaine ont terminé chacune première de leur groupe lors des éliminatoires.  

13 ans sans phase finale

Les Bleuets en phase finale de l'Euro, on n'avait pas connu ça depuis 2006 ! À l'époque, la France avait atteint les demi-finales, où elle s'était inclinée 3 buts à 2 face aux Pays-Bas. Depuis, les Bleuets ont été barragistes à 4 reprises, sans jamais rejoindre la phase finale. Cette année, les Français ont réalisé une copie quasi parfaite lors des éliminatoires : 10 matches, 9 victoires et 1 nul avec seulement 6 buts encaissés. Il y a donc des raisons de croire en l'exploit côté tricolore. La France, qui n'a remporté qu'une seule fois le titre, en 1988. 

Les enjeux sont d'autant plus importants pour les Bleuets, qu'ils décrocheraient en cas de qualification pour les demi-finales, leur ticket pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Une compétition à laquelle nos Espoirs n'ont plus participé depuis 1996. Si jamais ils échouent, ils devront patienter 4 ans de plus et les JO de Paris 2024, où ils sont qualifiés d'office.