Zubizarreta transferts
Directeur sportif du Barça pendant cinq ans, Zubizarreta a été à l'origine de grandes réussites sur le marché des transferts... et de quelques ratés. | AFP

Zubizarreta : cinq ans au Barça, entre coups de maître et gros ratés

Publié le , modifié le

L’Olympique de Marseille a officiellement présenté le Basque Andoni Zubizarreta comme son nouveau directeur sportif. Passé par Bilbao et le FC Barcelone, l’ancien gardien du grand Barça de 1992 a à son actif plusieurs grandes réussites sur le marché des transferts, mais aussi quelques ratés retentissants.

Eté 2013 : Neymar choisit Barcelone

Arrivé au FC Barcelone en 2010 avec le président Sandro Rossell, Zubizarreta est à l’origine du recrutement de nombreux cadres de l’effectif blaugrana actuel. Mais son coup le plus retentissant a été réalisé à l’été 2013. Lors de cette intersaison, le directeur sportif du Barça attire en Catalogne le prodige brésilien Neymar. En concurrence avec le Real pour son recrutement, le Barça aurait lâché près de 90 millions d’euros dans l’affaire, même si le montant officiel du transfert est toujours très flou et a posé des soucis judiciaires au club

Eté 2014 : Avec Suarez, la "MSN" est née

Après Neymar, l’autre grand succès de Zubizarreta est sans doute l’arrivée de Luis Suarez un an plus tard, pour créer la redoutable "MSN". En déboursant 80 millions d’euros pour celui qui était à l’époque meilleur buteur de Premier League, le directeur sportif a assemblé l’une des attaques les plus prolifiques de l’histoire du football. Le Barça n’avait à l’époque pas hésité à enrôler l’attaquant uruguayen, alors en pleine tourmente : lors de la coupe du monde 2014, il avait mordu Giorgio Chiellini pendant un match. Suarez avait été suspendu pour quatre mois, et n’avait donc pas pu jouer sous le maillot barcelonais avant le mois d’octobre. Depuis son arrivée, Luis Suarez a marqué 62 buts et distribué 33 passes décisives en 70 matchs de Liga.

Eté 2014 : Douglas et Vermaelen, deux ratés en un mois

Zubizarreta n’a cependant pas que des réussites à son actif. Etre directeur sportif, c’est aussi réaliser des paris et tous ne se révèlent pas gagnants. A l’été 2014, Barcelone réalise deux transferts étonnants : le jeune latéral brésilien Douglas rejoint le clup pour 5,5 millions d’euros et le Belge Thomas Vermaelen débarque pour 15 millions d’euros. Blessé, il ne s’entraînera avec les pros qu’à partir du mois de mars, et n’a joué que 21 matchs au total dans l’équipe. Douglas quant à lui a été prêté cet été à Gijon. Il n’a jamais pu s’imposer dans l’équipe, et n’a disputé en deux ans que 112 minutes de match en Liga.

Janvier 2015 : une rupture difficile

Le passage de Zubizarreta aux commandes du recrutement du FC Barcelone s’est terminé brusquement, en janvier 2015. En cause, les transferts ratés précédemment mentionnés mais aussi l’affaire des transferts de mineurs. Le club avait été sanctionné par le tribunal arbitral du sport pour avoir enfreint les règles concernant la protection des mineurs, lors de plusieurs transferts entre 2009 et 2013. Le club avait alors été sanctionné d’une interdiction de recrutement. Le directeur sportif, qui avait pourtant prolongé son contrat jusqu'en 2016, a payé les pots cassés. 

A Marseille, l’ancien gardien espagnol ne disposera pas des mêmes moyens qu’au FC Barcelone. C’est cependant un directeur sportif compétent et prestigieux qui rejoint Jacques-Henri Eyraud et Rudi Garcia dans cet OM nouvelle version.