Zinédine Zidane
L'entraîneur du Real Madrid, Zinédine Zidane. | Josep Lago / AFP

Zidane salue la "phénoménale" série de ses joueurs

Publié le , modifié le

Zinédine Zidane, entraîneur du Real Madrid, a salué mardi la "phénoménale" série offensive de ses joueurs, capables d'enchaîner 73 matches officiels en marquant, égalant la prouesse du Santos de Pelé (1961-1963), et a espéré que son équipe "continue ainsi" mercredi.

"Cela veut dire que l'équipe fonctionne", s'est réjoui Zidane en conférence de presse avant la réception du Betis Séville mercredi soir (22h00) pour la 5e journée de Liga. "Les joueurs continuent leur série, ils font quelque chose de phénoménal et je suis avec eux, nous sommes tous avec eux. Ce sont eux qui se battent, qui sont sur le terrain. Tout le mérite en revient aux joueurs. J'espère qu'ils vont continuer ainsi, ils mesurent ce qu'ils sont en train de faire", a ajouté le technicien français.

Cela fait plus d'un an, depuis avril 2016, que son Real marque au moins un but à chaque rencontre. Si le club merengue y parvient encore mercredi, il dépassera la série de la mythique équipe brésilienne du "Roi" Pelé pour établir un nouveau record... Même si d'autres sources évoquent 74 rencontres d'affilée pour Santos, et même s'il est difficile d'assurer, faute de données, que ce record est mondial. Ce qui est sûr, c'est qu'aucune équipe n'avait réalisé une telle série dans un des cinq grands championnats européens (Angleterre, Allemagne, Italie, France, et Espagne). 

Zidane a néanmoins rejeté l'idée que son équipe ait une sorte de garantie lui permettant de commencer tous ses matches en menant virtuellement 1-0. "Pas du tout, on ne se met pas ça dans la tête", a-t-il tranché. "Je pense qu'au contraire, ce qui fait qu'on marque des buts, c'est qu'on ne rentre pas avec l'idée qu'on a un but d'avance, ce serait très mauvais pour nous. On pense plutôt l'inverse. Quand on a 90 minutes, on sait qu'on est capable de faire vraiment du mal à un adversaire", a-t-il conclu. "On est capable de marquer des buts à tout moment."

AFP