Zinédine Zidane en conférence de presse
L'entraîneur du Real Madrid, Zinédine Zidane | AFP - GERARD JULIEN

Zidane "n'aligne pas une équipe pour contenter un joueur"

Publié le , modifié le

L'entraîneur du Real Madrid Zinédine Zidane, critiqué après le match nul à Varsovie (3-3) mercredi en Ligue des champions, a assuré que ses choix n'étaient pas dictés par les joueurs et qu'il avait la "responsabilité totale" des performances madrilènes, bonnes ou mauvaises.

"C'est ma responsabilité et j'assume complètement. Quand les choses vont bien, j'en ai une part, une petite part. Quand les choses vont mal, je suis le responsable. Ma responsabilité est totale", a dit Zidane, combatif, en conférence de presse. Certains médias espagnols ont notamment reproché au technicien français d'avoir cédé à un mouvement d'opinion favorable à Alvaro Morata, joueur formé au club en concurrence avec Karim Benzema, mais de n'avoir pas tranché entre les deux avant-centres en les alignant ensemble. Après une bonne première demi-heure, le Real, qui menait 2-0, a concédé un nul 3-3 frustrant.

"Ce que je peux dire, c'est que je n'aligne pas une équipe pour contenter un joueur, ce ne sera jamais le cas", a asséné Zidane, disant vivre avec les critiques "depuis 30 ans". "Chacun peut dire ce qu'il veut, qu'on a joué à quatre devant, qu'on était désorganisés au milieu... Moi, j'ai mis une équipe, si c'était la même chose, je referai cette équipe-là", a-t-il poursuivi. Au passage, "ZZ" s'est dit heureux de figurer parmi les candidats au titre de meilleur entraîneur Fifa de l'année. "Je suis fier d'être parmi ces dix entraîneurs, de faire partie de cette liste. Pour moi, on peut dire que le travail qu'on est en train de faire est bien", a dit Zidane, nommé en janvier sur le banc merengue et vainqueur en mai de la Ligue des champions.

"Mais j'ai encore beaucoup de boulot. La preuve en est que dès qu'il y a un match un peu compliqué tout est remis en cause et je le sais. Dans l'autre sens aussi, les éloges ne vont pas me faire changer, c'est beau, c'est tout ce qu'on veut, mais je sais que c'est un travail très compliqué, très dur. Je l'adore et c'est le plus important", a-t-il conclu en souriant. Dimanche, son Real Madrid reçoit le promu Leganes (11h00 GMT) pour la 11e journée du Championnat d'Espagne, avec l'objectif de rester aux commandes juste avant la trêve internationale.

Julien Lamotte