Zinedine Zidane
Zinedine Zidane, l’entraîneur Français de Castille, réserve du Real Madrid. | PEDRO ARMESTRE / AFP

Zidane: "Mes diplômes ? Certains en profitent pour me cracher dessus"

Publié le , modifié le

Touché par les accusations autour de la polémique des diplômes, Zinedine Zidane est monté au créneau pour se défendre. "J'ai toujours essayé de faire les choses dans les règles", a assuré l'entraîneur de l'équipe réserve du Real Madrid.

Zinédine Zidane est sorti de sa réserve pour commenter la plainte portée contre lui et le Real Madrid pour l'utilisation d'un prête-nom lui permettant d'entraîner la réserve du Real sans diplômes en affirmant qu'il ne souhaite pas "les passer en trois mois en Espagne". "Cela fait trois ans que je suis en train de passer mes diplômes en France. Je pouvais les passer en trois mois en Espagne. Or, justement, ce qui m'intéressait était de continuer à me former en France. J'y avais suivi ma formation de footballeur, je voulais m'y former comme entraîneur. Je suis français. J'ai toujours essayé de faire les choses dans les règles", a affirmé Zidane dans une interview au Figaro et publié vendredi dans l'édition en ligne.

Le 10 octobre, le club a reconnu avoir reçu "une notification (de la Fédération) avec une proposition de sanction". Selon les sites internet des quotidiens sportifs As et Marca, Zidane pourrait être interdit d'exercice pendant trois mois pour avoir entraîné le Real Madrid Castilla sans avoir les titres nécessaires, à savoir la licence de niveau 3 requise pour diriger un club en Segunda B. "Je ne pense pas à la sanction. Je suis optimiste. Le club a tout fait et continuera de faire le maximum pour me défendre. Je n'ai aucun regret sur le fait d'avoir passé mes diplômes en France. Si c'était à refaire, je prendrais la même décision, a-t-il expliqué. C'est quand même hallucinant qu'il y ait aussi peu de monde pour me défendre et expliquer que je n'ai pas eu de passe-droit. Je ne contourne pas la difficulté et certains en profitent pour me cracher dessus. C'est invraisemblable pour moi."