Xavi débloque le Barça

Xavi débloque le Barça

Publié le , modifié le

Barcelone est bien le patron de la Liga. Et quand ça coince un peu, les grognards du Barça sont toujours là pour éclairer le jeu. Tenus en échec par Eibar pendant une heure, les Catalans ont été libérés par une passe de Messi et un but de Xavi (60e). Le score ouvert, Barcelone a enchaîné avec deux buts de ses stars Neymar (72e) et Messi (74e). Avec 22 points, le Barça devance le Real Madrid, vainqueur à Levante 5-0, de 4 pts. Valence peut revenir à 2 pts en cas de succès dimanche à La Corogne lors de la suite de la 8e journée.

A une semaine du clasico et du retour de Suarez sur les terrains, le Barça a assuré l'essentiel. Heureusement pour le Barça, le modeste promu basque, qui réalise un  excellent début de saison pour sa découverte de l'élite, n'a pas réussi à  concrétiser: Ander Capa a inexplicablement raté son plat du pied devant le but  vide (41) et Saul Berjon a buté sur le portier barcelonais Claudio Bravo (44),  qui a réussi à éviter au Barça son tout premier but encaissé en Liga cette  saison. Face à cet adversaire décomplexé, les Catalans ont eu le mérite de la  patience. Ainsi, Lionel Messi a persévéré malgré une pluie d'occasion manquées:  face-à-face perdu devant le gardien basque Xabi Irureta (20), frappe à  mi-hauteur qui frôle le poteau (25), centre-tir qui file au ras du cadre (36),  tir à angle fermé sorti par le gardien (66)...

Pas très heureux dans la finition, l'Argentin est redescendu d'un cran pour  se faire passeur, un rôle qu'il assume avec bonheur depuis plusieurs semaines. Et c'est sur une passe en profondeur de Messi que le capitaine Xavi a  ouvert enfin le score sur un petit ballon piqué (60). Neymar a ensuite doublé la mise avec une belle reprise instantanée au point  de penalty sur une louche de Dani Alves (72), ce qui a permis à Messi de viser  le record de buts du mythique attaquant Telmo Zarra, meilleur marqueur de  l'histoire de la Liga (251 buts). L'Argentin a ainsi marqué son 250e but en championnat sur un déboulé  magnifique, ponctué d'un une-deux avec Neymar (74), mais il a ensuite buté sur  l'excellent gardien basque pour tenter d'égaler Zarra. Ce sera peut-être pour samedi prochain au stade Bernabeu !

francetv sport @francetvsport