Villareal joie collective 10 2010
Le bonheur des joueurs de Villareal | AFP - Jose Jordan

Villareal marque le pas, le Depor enfin gagnant

Publié le , modifié le

La suite des matches de la 9e journée de la Liga n'a pas permis à Villareal de conserver le rythme du Real et du Barça, arrachant le nul à Gijon dans le temps additionnel (1-1). La soirée a été bien meilleure pour La Corogne, qui aura donc attendu neuf journées pour remporter sa première victoire (3-0), aux dépens de l'Espanyol Barcelone qui passe ainsi à côté de la 4e place de la Liga.

Le coup est passé tout près, mais la 3e place reste encore dans leurs mains. Les joueurs de Villareal sont passés à deux doigts de leur deuxième revers de la saison, mais c'est finalement le 2e match nul qui vient récompenser leur abnégation lors de leur déplacement à Gijon. Mené (1-0) suite à un penalty de Diego Castro (68e), le "sous-marin jaune" a ensuite dû finir la rencontre avec un joueur de moins, Gonzalo étant exclu à la 76e minute. Heureusement pour eux, dans le temps additionnel, Rossi se voyait proposer un penalty, qu'il ne ratait pas (92e) et c'est donc avec un petit point que Villareal revient de ce déplacement. Désormais, il y a trois points qui sépare l'équipe du leader madrilène, et deux de son dauphin barcelonais.

L'autre équipe de Barclone, l'Espanyol, avait une belle opportunité de venir se mêler à la lutte des premières places. En voyage à La Corogne, qui n'avait pas remporté le moindre match de championnat depuis le début de la saison, l'équipe de l'ancien joueur du PSG et de Bordeaux, Mauricio Pochettino a subi un cuisant échec. Le Deportivo s'est en effet imposé (3-0) sur des buts d'Adrian (27e), Lopo (76e), Colotto (87e), ce qui permet à l'ancien champion d'Espagne en 2000 de décrocher ces trois points qui viennent presque doubler son total qui n'était qu'à quatre jusque-là.

Dans la soirée, l'Atletico Madrid n'a pu faire mieux qu'un nul 1-1 à domicile face à Almeria et pointe à la 6e place.