FC Valence Athletic Bilbao Aritz Aduriz Jon Aurtenetxe deux joueurs à terre 10 2010
Aritz Aduriz (FC Valence) | AFP - Jose Jordan

Valence tenu en échec

Publié le , modifié le

Valence a laissé passer une belle occasion de rester au contact de Villareal, pour une éventuelle 3e place qualificative à la Ligue des Champions. Les Valenciens ont été tenus en échec (1-1) sur la pelouse de Santander en match de clôture de la 21e journée. Le Racing, qui a longtemps mené au score, prend tout de même un point précieux dans la perspective du maintien.

Mauvaise soirée pour Valence qui a multiplié les occasions sans parvenir à se défaire d'une équipe de Santander revigorée, sans doute rassurée après l'achat du club vendredi dernier par un entrepreneur indien, qui a décidé de donner un peu plus de visibilité et de se montrer plus ambitieux.
Coup dur pour les Valencians, après une première alerte de Rosenberg, touchant le poteau gauche,  ils ont été surpris dès la demie-heure de jeu par un but de Nahuepan, consécutif à un corner du suédois, relayé par un service de Tino Costa, après un renvoi approximatif de la défense de Valence. Nahupan devançait alors la sortie de Guaita pour ouvrir la marque. Valence a dû ensuite courir après le score, dans une rencontre très âpre où pas moins de onze cartons, dont trois rouges (pour Navarro et Ricardo Costa d'un côté, et pour Lacen de l'autre), ont été distribués.
La pression de Valence, dans une deuxième plus à son avantage, a tout de même fini par payer, Toni Costa trouvant enfin la faille d'une superbe demie-volée du gauche dans une défense de Santander soudain redevenue fébrile. Une défense qui a pourtant tenue jusqu'au terme de la rencontre, face à des Valencians réduits à neuf, pour finalement obtenir un nul devant le 4e de la Liga, ce qui leur permet malgré tout d'espérer des jours meilleurs.