Valence Soldado joie 2011
Le bonheur de Soldado | AFP - German Garcia

Valence - Granada (1-0)

Publié le , modifié le

Grâce à son succès sur Granada (1-0), Valence s'est emparé provisoirement de la tête de la Liga avec 13 points, devant le Bétis Séville. Malaga est revenu à la même hauteur en battant Getafe (3-2). Les autres matchs de ce début de septième journée se sont tous soldés par des nuls : Osasuna sur sa pelouse a été accroché par Majorque (2-2) tout comme Villarreal par Saragosse (2-2).

Annoncé comme un possible trouble-fête dans la domination bicéphale de Barcelone et du Real Madrid, Valence continue de séduire en Liga. A l'issue de la septième journée de championnat, les hommes d'Unai Emery ont décroché une victoire cruciale en accueillant Granada (1-0). Un but de Canales dès la 4e min a permis de sceller le sort de la rencontre. Los Chés prennent provisoirement les commandes du championnat avec 13 points, devant le Bétis Séville, opposé demain à la surprenante formation de Levante dans l'un des chocs en haut de tableau cette saison. Une première place symbolique, après simplement sept journées (dont six effectives après une journée tronquée par une grève des joueurs) mais qui révèle bien l'ambition des Naranjas cette saison. Après deux années dans l'ombre des Blaugrana et des Merengue, Valence a une ambition dévorante. 

Le succès de Valence contre Granada est d'ailleurs le premier succès de cette journée, débutée étrangement par trois matchs nuls. Villarreal n'a pu se défaire de Saragosse (2-2) et peut même s'estimer heureux de son résultat. C'est d'abord un pénalty qui a permis à Rossi (41e) de remettre les deux formations à égalité après l'ouverture du score de Garcia (35e). Puis, le sous-marin jaune a pu inscrire son deuxième but de la soirée par l'intermédiaire de Pérez (84e) à 10 contre 11 après l'expulsion de Lanzaro. Entre temps, Barrera (45e) avait redonné l'avantage aux siens. 

La rencontre entre Osasuna et Majorque a elle aussi accouchée de quatre buts (2-2) sans que les deux équipes ne parviennent à se départager pour autant. Deux joueurs se sont livrés un mano à mano sur la pelouse de l'Estatio Reyno de Navarra. Raul Garcia a cru offrir la victoire çà son équipe à deux reprises à la 450e et la 59e. Mais l'attaquant israëlien Tomer Hemed, à deux reprises sur pénalty s'est chargé de remettre les équipes égalité.

Dans le dernier match du soir, Malaga a bien failli connaître son deuxième revers de la saison, lors de la venue de Getafe. Les coéquipiers de Van Nistelrooy, buteur à la 64e minute, ont couru après le score mais son parvenus à égaliser par Maresca à la 88e minute, avant que Baptista n'offre la victoire dans le temps additionnel (92e). C'est donc une quatrième victoire au forceps qui place Malaga à la hauteur de Valence, en tête de la Liga.