Valence et Séville ralentissent

Valence et Séville ralentissent

Publié le , modifié le

Valence et Séville ont été freinés à domicile dimanche pour la 11e journée du Championnat d'Espagne, respectivement contre l'Athletic Bilbao (0-0) et Levante (1-1), ce qui leur vaut de perdre du terrain sur la tête du classement, toujours occupée par le Real Madrid.

Dans un match riche en intensité mais pauvre en occasions, les Valenciens  n'ont pas réussi à forcer la défense basque où le Français Aymeric Laporte a  signé une copie très propre. D'ailleurs, c'est l'autre défenseur central de l'Athletic, Xabi Etxeita,  qui a eu l'occasion la plus franche du match: à la réception d'un coup franc  excentré, le Basque a repris le ballon à bout portant mais le gardien valencien  s'est interposé (86). Grâce à ce bon point pris à Mestalla, Bilbao poursuit son redressement en  Liga après des débuts difficiles et efface la déception de son élimination  mercredi de la course à la qualification pour les huitièmes de finale de la  Ligue des champions.

Pour sa part, Valence a abandonné ses premiers points cette saison sur sa  pelouse. Et avec 24 points, les hommes de l'entraîneur portugais Nuno Espirito  Santo pointent désormais à trois longueurs du Real (27 pts) et à une du FC  Barcelone (25 pts), deuxième en attendant le déplacement de l'Atletico Madrid  (23 pts) chez la Real Sociedad dimanche soir (20h00 GMT). Même ralentissement pour Séville, qui a raté l'opportunité de devenir  leader le week-end dernier et a enchaîné dimanche un deuxième match sans  victoire en Liga.

Après la défaite concédée à Bilbao il y a une semaine (1-0), les Sévillans  ont ouvert le score contre Levante grâce à Vitolo (31) mais Victor Casadesus a  profité d'une erreur de la défense andalouse pour égaliser (80) en fin de  rencontre. Séville reste donc bloqué à la cinquième place (23 pts) et se retrouve  désormais à quatre longueurs de la tête avant d'aller défier le FC Barcelone au  Camp Nou lors de la prochaine journée, programmée après la mini-trêve  internationale.

AFP