Adil Rami souffre 2012
Adil rami au sol | Maxppp

Valence annonce que Rami regrette

Publié le , modifié le

Adil Rami, écarté par Valence pour avoir critiqué ses partenaires et son entraîneur Miroslav Djukic, a regretté ses propos, a annoncé le club de Liga, qui l'a sanctionné d'une semaine de suspension de son emploi et de son salaire. En compagnie de son avocat, le défenseur international français (26 sélections) a rencontré vendredi des dirigeants de son club, qui lui reprochait des "prises de position publiques irrespectueuses" et l'a mis à l'écart de l'équipe depuis dix jours.

"Après avoir écouté le joueur, qui a montré son repentir vis-à-vis de ses  déclarations à l'encontre de son entraîneur et de ses partenaires, le club a  pris en compte cette circonstance atténuante et a décidé de le sanctionner, en  vertu du règlement intérieur, d'une semaine de suspension de son emploi et  salaire", écrit Valence dans un communiqué publié sur son site internet. "Indépendamment de la sanction, le FC Valence et Adil Rami se sont mis  d'accord pour travailler conjointement à trouver une issue satisfaisante pour  les deux parties." 

Pas retenu par Deschamps

En début de semaine dernière, le défenseur tricolore s'en était pris à  Miroslav Djukic au micro de Radio Valencia, disant qu'il ne s'entendait pas  avec son entraîneur, et avait qualifié certains de ses partenaires de  "lèche-bottes". Aussitôt exclu du groupe qui s'était mis au vert à Grenade, Rami avait  déclaré dans un communiqué désapprouver cette "sanction infondée" tout en  disant vouloir "un dialogue" avec le club. 

Mercredi, il a jugé dans un second communiqué que certains propos de  dirigeants de Valence à son encontre "abîm(ai)ent sa dignité et son image de  footballeur". Alors que se profile la dernière ligne droite dans les qualifications pour  la Coupe du monde 2014, ce conflit a valu au défenseur de ne pas être retenu  jeudi par le sélectionneur français Didier Deschamps pour les matches contre  l'Australie (11 octobre en amical) et la Finlande (15 octobre en qualifications  du Mondial-2014).

AFP