Gareth Bale Jonny Castro Real Madrid Celta Vigo
Gareth Bale en difficulté face à Jonny Castro | PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP

Un Real poussif mais victorieux, l'Atlético à l'arrêt

Publié le , modifié le

Il aura fallu un but de Tony Kroos à dix minutes de la fin pour que le Real Madrid vienne à bout du Celta Vigo lors de la 2e journée de Liga (2-1). Grâce à ce succès, les joueurs de Zidane mettent tout de même la pression sur le Barça qui joue dimanche. De son côté, l'Atlético Madrid a encore calé. Cette fois, c'est sur la pelouse du promu Leganes (0-0).

Dans la touffeur de l'été madrilène, la frappe rasante de Kroos, entrée avec l'aide du poteau (81e), a libéré le stade Santiago-Bernabeu, très crispé depuis que l'attaquant du Celta Fabian Orellana (66e) avait répondu à l'ouverture du score d'Alvaro Morata (60e). Avec deux victoires en deux journées, le Real (1er, 6 pts) prend les commandes du classement provisoire en attendant les autres rencontres du week-end, notamment le déplacement du FC Barcelone (3 pts) à Bilbao dimanche soir (20h15).

La loi du milieu

Le but de Kroos a épargné bien des maux de tête à Zidane, tant son équipe a manqué de rythme et d'idées, comme engourdie par les températures caniculaires qui plombent la capitale espagnole. Mais même en l'absence de sa star Ronaldo (genou) et de son attaquant Karim Benzema (hanche), toujours convalescents, la "Maison blanche" a pu s'en remettre à son duo de créateurs en milieu de terrain: Toni Kroos et Luka Modric. En revanche, ni le jeune Marco Asensio (20 ans) ni la star Gareth Bale n'ont réussi à faire la décision, le Gallois trouvant les gants d'Alvarez sur une tête à bout portant (80e).

Et il a fallu l'instance de Kroos pour remettre le Real à l'endroit. A l'entrée de la surface, l'Allemand a décoché l'une de ces frappes rasantes qui sont sa marque de fabrique, trompant le gardien adverse avec l'aide du poteau et réveillant le Bernabeu. Certes, la manière a laissé a désirer par moments. Mais juste avant la première trêve internationale, voilà le Real bien lancé vers l'objectif qu'il s'est fixé cette saison: essayer de reconquérir la Liga que le club merengue n'a remporté qu'une seule fois ces huit dernières années.

En revanche, la conquête du titre tarde à se lancer pour l'Atlético Madrid, tenu en échec 0-0 à Leganes. Les Colchoneros ont affiché une domination stérile chez le promu avec très peu d'occasions de but. La crise ne couve pas encore mais la victoire devient impérative pour les hommes de Simeone qui se déplaceront au Celta Vigo après la trève internationale.

francetv sport @francetvsport