Zinédine Zidane Real Madrid
L'entraîneur du Real Madrid Zinédine Zidane | AFP - CLAUDIO PASQUAZI

Un premier Clasico pour Zidane l'entraîneur

Publié le , modifié le

Zinédine Zidane est un habitué des Clasicos, l'ancien meneur de jeu du Real Madrid en a même disputé onze dans sa carrière de joueur avec un bilan plutôt équilibré. Cette fois, c'est avec la casquette d'entraîneur de la Maison Blanche qu'il aborde l'un des grands rendez-vous de la planète football, ce samedi au Camp Nou. Après avoir marqué les esprits en tant que joueur, l'ancien meneur de jeu du Real et de l'équipe de France compte bien connaître la même réussite en tant qu'entraîneur.

Presque dix ans après son dernier Clasico, et seulement trois mois après son intronisation sur le banc du Real, Zidane va retrouver tout ce qui fait la saveur d'un choc face au grand rival barcelonais. En cinq saisons au Real, le Ballon d'or 1998 n'aura raté qu'un Clasico en raison d'une blessure. Sur les 11 affrontements auxquels il a participé, "Zizou" a toujours été titulaire et peut se targuer d'avoir un bilan positif avec quatre succès, quatre nuls et trois défaites.

Cruyff avait pensé à lui ​au Barça

Zidane, qui aurait d'ailleurs pu rejoindre le Barça en 1996 (au lieu de la Juve) lorsqu'un certain Johan Cruyff s'intéressait à lui, avait finalement rejoint le Real Madrid en 2001 pour la modique somme de 75 millions d'euros… Et en cinq ans à Madrid, l'ancien fan du Barça a laissé une empreinte indélébile au sein de la Maison Blanche, ses trois buts face aux Blaugrana, mais aussi ses six trophées dont la Ligue des Champions 2002 et un but mythique en finale, n'y étant pas pour rien.

Les retrouvailles avec Luis Enrique

S'il a déjà été sur le banc en qualité d'adjoint en 2013, cette fois, Zidane a vêtu son costume d'entraîneur et se prépare à vivre cette affiche avec peut-être plus de stress que lorsqu'il était joueur. Il se rappellera peut-être aussi ce jour d'avril 2003 où il avait eu un accrochage sur le terrain avec Luis Enrique, à présent son homologue catalan… "Je n'ai aucun mauvais souvenir de quiconque. Chacun défend ses intérêts et son club", avait voulu précisé Enrique en début d'année à ce sujet.

Il est pour le moment difficile de comparer les deux entraîneurs. Enrique dirige le club catalan depuis deux saisons et a déjà cinq titres en poche. En ce qui concerne les Clasicos, il a d'ores et déjà conquis les Socios avec trois succès (3-1 au Bernabeu, puis 2-1 au Camp Nou et enfin 0-4 au match aller cette saison) lorsque Rafaël Benítez se trouvait encore en poste à Madrid. Zidane n'est encore qu'au tout début de son expérience avec l'équipe pro. Remplaçant de Benitez depuis le 4 janvier, il n'a dirigé que 12 rencontres de Liga, avec neuf victoires, deux matchs nuls et une défaite.

Zidane attend évidemment ce rendez-vous avec une certaine impatience. Il se sait attendu au tournant, et à en croire Gareth Bale, son coach français se montre de plus en plus exigeant avec ses joueurs depuis quelques semaines. "On a besoin qu'on nous pousse un peu dans la bonne direction", expliquait récemment l'attaquant gallois. " Zidane débute comme entraîneur mais il s'en sort très bien. Il nous transmet une grande confiance", avait résumé Bale. Admiré, voire adulé en tant que joueur, Zidane tentera ce samedi de se faire respecter en tant qu'entraîneur.

Romain Bonte