Sandro Rosell
Le président du FC Barcelone, Sandro Rosell | AFP - QUIQUE GARCIA

Temps de crise au FC Barcelone

Publié le , modifié le

Le FC Barcelone a décidé de convoquer une "réunion extraordinaire du comité de direction" en fin d'après-midi. Selon la presse espagnole, cette réunion extrêmement rapide pourrait cacher l'annonce de la démission de son président, Sandro Rosell. Celui-ci fait l'objet d'une plainte dans le cadre du transfert de Neymar.

Les choses semblent s'accéler au FC Barcelone. Au lendemain de la décision du juge de rendre recevable la plainte d'un socio pour appropriation indue à l'encontre de Sandro Rosell, une réunion extraordinaire du comité de direction" a été décidée pour cet après-midi. Le président du club serait sur le point d'annoncer sa démission. Selon une partie de la presse espagnole, il aurait déjà pris cette décision. Pour d'autres, il attendrait simplement d'être mis en examen pour quitter son poste. Mais cette réunion extraordinaire donne du crédit à un départ anticipé.

Ce qui n'était qu'une possibilité ce matin deviendrait alors une réalité dans les heures qui viennent. Selon Marca, Josep Maria Bartomeu, actuel vice-président, prendrait provisoirement la direction du club jusqu'en juin, avant d'organiser des élections anticipées. Ce matin, Rosell aurait réuni ses vice-présidents pour évoquer un seul thème: la gestion du cas Neymar et définir le futur immédiat du club. En cause: le transfert de la star brésilienne l'été dernier pour 51.3 millions d'euros, qui aurait coûté en fait 95 millions d'euros, selon certains. Le plaignant  fait valoir que les "socios" du club ignorent la "destination réelle" du montant versé pour cette opération. Dans un arrêt, un juge de l'Audience nationale de Madrid estimait qu'il n'y  avait pas "d'urgence ou de nécessité d'entendre" Rosell en tant que "mis en  examen" jusqu'à ce que l'enquête préliminaire soit plus avancée.

Quelles conséquences pour Barcelone ?

A partir de 18h, horaire de la réunion, le FC Barcelone pourrait entrer dans une crise exceptionnelle. Vice-président du club de 2003 à 2005 avant d'en démissionner, puis d'en devenir le président en juillet 2010, Sandro Rosell pourrait laisser l'institution dans une situation très périlleuse. Car si les accusations, portées par un socio catalan auprès de l'Audience nationale, sont exactes, l'image du club va s'en trouver particulièrement ternie. Et quelles seraient les conséquences financières ? Et comment Neymar va-t-il vivre cette période, puisqu'il est partie prenante dans cet accord. Le juge, saisi de la plainte, l'a estimée recevable. Il doit donc penser que "l'appropriation indue", qui correspond en France à l'abus de biens sociaux, pourrait être retenue. 

C'est pour éviter que le club soit éclaboussé par cette affaire que Sandro Rosell aurait pris la décision de quitter son poste. Il pourra alors se défendre face aux accusations. Mais quoi qu'il fasse, il y aura des répercussions sur le club, surtout si l'enquête confirme les faits et que le juge met Rosell en examen.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze