Simeone à la tête de l'Atletico jusqu'en 2020

Simeone à la tête de l'Atletico jusqu'en 2020

Publié le , modifié le

L'Argentin Diego Simeone, 44 ans, a prolongé jusqu'en 2020 son contrat d'entraîneur de l'Atletico Madrid, faisant ainsi taire les rumeurs qui le voyaient ces dernières semaines du côté de Manchester City ou du Paris SG.

"C'est un plaisir d'annoncer la prolongation de notre entraîneur jusqu'en 2020", a lancé le président du club rouge et blanc Enrique Cerezo, lors d'une  conférence de presse mardi à Madrid. Lié à l'Atletico jusqu'en 2017 avec un contrat révisable chaque année,  Simeone , en signant un nouveau bail jusqu'en 2020, reconnaît le lien puissant  qui l'unit aux "colchoneros".

"Le club est dans un moment de solide croissance et je choisis d'être là où je suis", a déclaré l'Argentin, installé aux côtés de son président. Aucun des deux hommes n'a détaillé les conditions du contrat mais selon la presse espagnole, "El Cholo" devrait toucher environ six millions d'euros par saison. "Je suis convaincu que le club va continuer à progresser, je le sens fort", a affirmé Simeone , expliquant que son choix de prolonger était motivé par la "confiance en un projet à long terme".

Un entraîneur déterminé 

Depuis son arrivée à l'Ateletico en décembre 2011, Diego Simeone a su tirer le rendement maximum de l'équipe. qui figure parmi les huit meilleures d'Europe. Finaliste  de la Ligue des Champions la saison dernière face au Real Madrid, l'Atletico est en effet encore présent cette année en quart de finale, où il défiera à  nouveau son vieux voisin et rival du Real.

Europa League et Supercoupe d'Europe 2012, Coupe du Roi 2013, championnat  d'Espagne 2014: l'Atletico est monté en puissance sous les ordres de Simeone, ancien joueur emblématique du club appelé à son chevet juste après une humiliation en Coupe du Roi devant Albacete (3e division) et après plusieurs années d'une instabilité chronique. L'ex-milieu de terrain batailleur de l'Atletico Madrid champion d'Espagne en 1996 a su modeler l'effectif "colchonero" à son image pour rendre sa fierté à l'Atletico, troisième club le plus titré d'Espagne.

Pugnace, déterminé et efficace, le natif de Buenos Aires n'a qu'un seul mot à la bouche: "travail". Et un seul leitmotiv: prendre les choses "match après  match".Et si certains craignaient un essoufflement avec la perte à l'intersaison  de guerriers comme Diego Costa, Filipe Luis ou Thibaut Courtois, tous trois partis à Chelsea, il n'en a rien été. Bien qu'en quatrième position derrière Valence, le Barça et le Real en Liga, le vice-champion d'Europe 2014 n'a pas encore abdiqué pour le titre et entend encore une fois réaliser une saison réussie..

Christian Grégoire