Neymar Iborra
Neymar taclé par Iborra | AFP

Séville et Gameiro frustrent le Barça

Publié le , modifié le

Le FC Barcelone qui espérait reprendre ses distances en tête de la Liga, a été tenu en échec (2-2) par le FC Séville, lors de la 31e journée du championnat d'Espagne. Après avoir mené 2-0 grâce à des buts de Messi et Neymar, les Catalans ont été rejoints au score sur des réalisations signées Banega et Gameiro, l'attaquant français égalisant à six minutes de la fin du temps réglementaire. Le Barça ne compte plus que deux points d'avance sur le Real Madrid.

Tout avait pourtant merveilleusement bien débuté pour les Blaugrana, qui avaient ouvert le score dès la 14e minute par l'incontournable Messi, sur une frappe enroulée du gauche. Un quart d'heure plus tard, c'était au tour de Neymar de s'illustrer sur un coup-franc en pleine lucarne, laissant le gardien Rico impuissant (0-2, 30e). Les Barcelonais maîtrisaient totalement cette première période, mais se faisaient toutefois surprendre peu avant la pause par Banega, la frappe de l'Argentin étant mal négociée par le portier adverse (1-2, 38e). Confiants, trop peut-être, les camarades de Messi baissaient de rythme. Entré en jeu dix minutes plus tôt, Kevin Gameiro allaient faire chavirer de bonheur le stade Sanchez-Pizjuan en égalisant face au leader du championnat.

Les Andalous préservaient ainsi leur invincibilité à domicile, une invincibilité qui dure depuis désormais 32 matches. La dernière équipe à s'être imposée sur ce terrain n'étant autre que le club catalan sur le score de 4-1, en février 2014. Cette invincibilité est loin d'arranger le Barça qui espérait reprendre quatre points d'avance sur son dauphin madrilène. Mais ce dernier ne pointe plus qu'à deux petits points, grâce à son succès 3-0 contre Eibar, quelques heures plus tôt. Le titre est loin d'être joué.

Romain Bonte