Cristiano Ronaldo, la star du Real Madrid
Cristiano Ronaldo, la star du Real Madrid | DOMINIQUE FAGET / AFP

Ronaldo enchante Madrid

Publié le , modifié le

Cristiano Ronaldo, auteur d'un triplé, a largement contribué à la victoire du Real Madrid (5-1) sur le Deportivo La Corogne. Les Madrilènes remontent au classement (6e avec 10 pts), à distance respectable du FC Barcelone (18 points). Dans les autres rencontres du soir, à noter le carton de Valladolid (6-1) contre le Rayo Vallecano et celui d'Osasuna contre Levante (4-0).

Le Real monte en puissance avant le clasico

Le Real Madrid a écrasé (5-1) le Deportivo La Corogne, les Madrilènes restant ainsi à 8 points du FC Barcelone avant le clasico de dimanche prochain au Camp-Nou. Pourtant menés au score dès la 16e, les Merengue ont trouvé les ressources pour réagir, Ronaldo inscrivant notamment un triplé, les Blancs répondant ainsi au Barça, vainqueur à l'arrachée samedi à Séville (3-2).

Dans une composition d'équipe inattendue, l'entraîneur des Blancs José Mourinho avait décidé de faire évoluer Modric aux côtés de Khedira au milieu et de replacer Ramos en latéral droit, poste où l'Espagnol évoluait avant sa reconversion comme défenseur central. Ces changements permettaient ainsi à Xabi Alonso, entré en jeu en deuxième période, et Arbeloa de souffler avant d'aller affronter mercredi l'Ajax Amsterdam, en Ligue des Champions. En dépit de la victoire finale, les choses avaient pourtant mal commencé pour les Madrilènes qui se voyaient menés au score dès la 16e. Sur la première action des visiteurs, Riki perçait en effet la muraille défensive adverse, se défaisait de Varane d'un coup de rein et trompait Casillas du gauche (0-1).

Deux penalties

Le Real, jouant par à-coups, allait ensuite se remettre dans le match à la faveur d'un penalty. A la 22e, Di Maria se faisait en effet faucher à l'entrée de la surface de réparation par Manuel Pablo. Ronaldo ne tremblait pas au moment d'égaliser (1-1). On retrouvait Di Maria côté gauche quelques minutes plus tard, cette fois-ci lancé par une superbe passe de Modric. Malgré un arrêt du gardien Aranzubia, l'Argentin, en deux temps, parvenait à donner l'avantage aux siens (2-1, 38e).

Et juste avant la pause, Di Maria se signalait à nouveau par une longue ouverture dans la surface vers Ramos. La frappe de l'international espagnol était déviée par Aranzubia, mais Ronaldo parvenait à faire mouche d'une tête piquée acrobatique (3-1, 43e). Au retour des vestiaires, Kaka, qui n'avait jusqu'ici pas joué une seule minute sous le maillot merengue en match officiel cette saison, refaisait son apparition, entrant à la place d'Özil. Le Brésilien n'aura pas vraiment marqué le match de son empreinte. Mais il donnait à Ronaldo l'occasion de marquer un autre penalty, un défenseur galicien ayant contré le centre dans la surface du Brésilien de la main (5-1, 82e). Auparavant, Pepe y était lui aussi allé de son but, inscrit de la tête sur un bon centre de Xabi Alonso (4-1, 65e).

Dimanche prolifique

Après le but initial signé Dominguez pour le Rayo Vallecano, Alberto Bueno (10e), Manucho (13e, 86e), Oscar (21e, 56e) et Rukavina (37e) ont permis à Valladolid de régaler ses supporters avec six buts superbes (6-1). Orgie offensive également pour Osasuna Pampelune, vainqueur 4-0 de Levante grâce à des réalisations signées Armenteros (55e), Lamah (82e), David Timor Copovi (89e s.p.), Nino (90e+3). Grenade a dominé le Celta Vigo 2-1, Siqueira et Torje inscrivant les buts andalous, Aspas celui des Galiciens. Dans la dernière rencontre de la soirée, l'Atletico Madrid est allé s'imposer 1-0 sur la pelouse de l'Espanyol Barcelone (but de Raul Garcia 30e). Au classement, les Colchoneros pointent au 2e rang, à deux longueurs du Barça, leader intraitable (18 points, 6 victoires).