Ronaldo (Real Madrid)
Ronaldo (Real Madrid) conteste une décision de l'arbitre | ANDER GILLENEA / AFP

Ronaldo aura bien ses trois matches

Publié le , modifié le

Cristiano Ronaldo, suspendu pour trois matches de Championnat d'Espagne avec le Real Madrid après son expulsion à Bilbao (1-1), a vu sa peine confirmée vendredi en appel par la fédération espagnole de football (RFEF), ce qui le privera notamment de la réception de Villarreal samedi.

En première instance, le Portugais avait été sanctionné mercredi d'un match  de suspension pour "geste violent et antisportif" contre le milieu basque Ander  Iturraspe et de deux autres pour un "geste répété de mépris ou de  déconsidération" à sa sortie du terrain. Mais le Real, par la voix de son entraîneur Carlo Ancelotti, avait jugé  cette sanction "pas normale" et avait annoncé mercredi soir le dépôt d'un  recours pour "lui enlever des matches" de suspension. Selon une décision publiée sur le site internet de la RFEF, le comité  d'appel de la fédération a estimé "ne pas pouvoir prendre en considération la  demande d'annulation du carton rouge" et a jugé "pleinement conforme au droit  l'application du règlement effectuée par le comité de compétition" en première  instance.

Le Real Madrid dispose de 15 jours pour effectuer un nouveau recours devant  le Comité espagnol de discipline sportive, qui dépend du secrétariat d'Etat aux  Sports. Avec la confirmation de cette sanction en appel, le double Ballon d'Or doit  purger sa suspension uniquement dans la compétition où il a été exclu, la Liga,  comme le prévoit le règlement dans le cas d'une sanction inférieure à quatre  matches. Il est donc suspendu pour la réception de Villarreal samedi (23e  journée), puis pour le déplacement à Getafe et la réception d'Elche. Le carton rouge reçu dimanche dernier contre Bilbao est le quatrième de  "CR7" depuis son arrivée en Espagne en 2009.

Le double Ballon d'Or a été expulsé à la 75e minute, juste après  l'égalisation des Basques: après avoir été bousculé par Carlos Gurpegi, il a  porté la main au visage du défenseur central, qui s'est aussitôt écroulé. Ronaldo s'est alors accroché avec Ander Iturraspe avant d'écoper d'un  carton rouge direct. Il est sorti du terrain avec un sourire incrédule, se  frappant à plusieurs reprises la joue de la paume de la main, apparemment "dans  la direction du quatrième arbitre" selon le rapport de l'arbitre central.

AFP