Tito Vilanova Barcelone
Tito Vilanova (Barcelone) | JOSEP LAGO / AFP

Rechute et opération pour Vilanova

Publié le , modifié le

L'entraîneur du FC Barcelone Tito Vilanova, opéré l'an passé d'une tumeur à une glande salivaire, a fait une rechute, motivant l'annulation de la fête de Noël du club et de la conférence de presse de son président Sandro Rosell. Il sera opéré ce jeudi et son adjoint Jordi Roura sera sur le banc samedi à Valladolid. C'est un coup dur pour le coach et pour le Barça qui, sous sa direction, a réalisé le meilleur départ en Liga de son histoire.

"Vilanova rechute de sa maladie. L'entraîneur du Barça souffre d'une  récidive du cancer dont il a souffert en 2011". La nouvelle, relayée par le quotidien sportif catalan Mundo Deportivo, a glacé tous les supporters blaugrana ce mercredi. En début de soirée, l'annonce de son opération pour le lendemain était faite par le club. Les examens médicaux avaient montré "une extension de sa pathologie, qui rend nécessaire un traitement chirurgical", qui se déroulera jeudi, et qui nécessitera une hospitalisation de "trois ou quatre jours" avant d'entrer dans une phase de chimiothérapie et de radiothérapie. Ce traitement devrait durer "environ six semaines", ajoute le Barça dans un  communiqué. "Durant cette période et selon son évolution, son traitement et ses  activités professionnelles pourront être menés de pair", précise le club.

Tito Vilanova, 44 ans, avait déjà été opéré d'une glande salivaire le 22  novembre 2011. A l'été 2007, après avoir entraîné plusieurs petits clubs espagnols,  Vilanova était devenu une première fois adjoint de Guardiola, alors entraîneur  de l'équipe B du Barça, avant que tous deux ne prennent les rênes de l'équipe  première en 2008. Ensemble, ils ont mené le club à des sommets, remportant 14 titres: deux  Ligues des champions (2009 et 2011), deux Mondiaux des clubs (2009 et 2011),  trois Ligas (2009, 2010 et 2011), deux Coupes du roi (2009 et 2012), deux  Supercoupes d'Europe (2009 et 2011) et trois Supercoupes d'Espagne (2009, 2010  et 2011).

Une fin de saison en suspens

Guardiola s'étant volontairement éclipsé du devant de la scène, Vilanova avait été appelé à prendre la succession de son mentor à la tête de l'équipe première durant l'intersaison. Avec un succès inespéré. Sous sa direction, Barcelone a en effet réalisé le meilleur début de championnat de l'histoire de la Liga en compilant quinze victoires et un match nul en seize matchs.

Son remplacement jusqu'à la fin de la saison a été évoqué par certains médias espagnols mais il est démenti par le club blaugrana. "Tito est l'entraîneur, il reste l'entraîneur", a assuré Andoni  Zubizarreta, le directeur sportif du Barça, devant la presse, saluant un homme "pragmatique, direct, simple". Son adjoint "Jordi Roura sera assis sur le banc de Valladolid (lors d'un match de Liga samedi), mais l'entraîneur, c'est Tito", a-t-il insisté.

Julien Lamotte