Lionel Messi Barca
Le joueur du Barca, Lionel Messi | AFP - ANDER GILLENEA

Real Sociedad-FC Barcelone : La très mauvaise affaire du Barca

Publié le , modifié le

Le FC Barcelone s’est incliné 1-0 sur la pelouse de la Real Sociedad lors de la 32e journée de Liga. Les Catalans rapidement menés au score ont dominé de manière stérile et voient revenir sur eux les deux clubs madrilènes tous deux vainqueurs ce samedi. Ce revers tombe également très mal à quatre jours du quart de finale retour de Ligue des champions.

Qu’arrive-t-il au FC Barcelone ? Battu par le Real Madrid au Camp Nou, le Mes que un club a enchaîné une deuxième défaite de suite en Liga à Anoeta au Pays Basque. La pelouse de la Real Sociedad est maudite pour les Catalans qui ne s’y sont plus imposés depuis 2007. Ce samedi, un but concédé dès la cinquième minute a tout de suite mis les Catalans sous pression qui malgré plusieurs situations chaudes n’ont jamais réussi à égaliser. Cette défaite et le jeu proposé par le Barca n’a rien de rassurant avant le quart de finale retour mercredi à Vicente Calderon. De plus, les Catalans, toujours leaders, voient l’Atletico revenir à trois points, le Real à quatre.

Après avoir enchaîné 39 matches sans défaite, le Barca marque totalement le pas avec un deuxième revers de rang. Contre la Real Sociedad, rien n’a fonctionné. Munir El-Haddadi, remplaçant de Luis Suarez suspendu, a eu une grosse occasion dès la 3e minute mais c’est la Real qui a ouvert le score deux minutes plus tard de la tête par Oiarzabal. Les Basques se sont ensuite recroquevillés en défense et attendus les Catalans. A l’image de Lionel Messi, qui a eu beaucoup de déchets et qui a fait peu de différences, ou de Neymar, qui s’est perdu dans des dribbles, le Barca a manqué d’inspiration. 

Rulli stoppe tout

Au cours d’une très mauvaise première période, la possession catalane n’a servi à rien. Arda Turan, bien discret, a vu son tir stoppé par le portier Rulli (33e). Ce dernier a été le seul Argentin a véritablement brillé ce soir. Il a mis en échec Messi (74e, 86e) et Iniesta. Malgré l’entrée de Don Andres, Ivan Rakitic et Jordi Alba, ménagés au coup d’envoi, les hommes de Luis Enrique n’ont jamais trouvé la clé. Le Barca n’a pris qu’un point sur neuf et voit son avance fondre. Le Real Madrid, dans les chous il y a quelques semaines, est désormais à quatre points et l’Atletico Madrid n’est plus qu’à trois longueurs. Et attention, les Colchoneros pourraient jouer un bien plus mauvais tour aux Catalans dès mercredi en Ligue des champions.

Luis Enrique : "Il faut se relever"

"Ce n'est pas un bon jour pour nous, c'est évident, mais il faut se relever immédiatement", a lancé le technicien en conférence de presse après la défaite. "Il faut penser que mercredi nous avons l'opportunité de nous qualifier pour les demi-finales de la Ligue des champions et que le week-end prochain nous recevons Valence à la maison et nous aurons besoin de tous les supporteurs." "Nous restons leaders après la 32e journée, avec trois points sur l'Atletico Madrid et quatre sur le Real Madrid. Il reste six journées, c'est une Liga très ouverte, passionnante et le meilleur gagnera. Mais les considérations pessimistes qui vont sûrement nous accompagner les jours prochains n'aideront pas l'équipe", a-t-il prévenu.