Real Madrid Liga
La joie des joueurs du Real Madrid contre Eibar | AFP - PIERRE-PHILIPPE MARCOU

Real Madrid-Eibar : le Real se balade avant le retour contre Wolfsburg

Publié le , modifié le

Avec une équipe remaniée, le Real Madrid s’est baladé face à Eibar lors de la 32e journée. Les hommes de Zinédine Zidane se sont imposés 4-0. Mais pour les Merengue cette rencontre n’était qu’un échauffement avant le match retour mardi soir en Ligue des champions contre Wolfsburg.

Ce samedi après-midi, le Santiago Bernabeu a quasiment assisté à un entraînement grandeur nature de son Real. Les Madrilènes se sont tranquillement imposés 4-0 face à une équipe d’Eibar qui leur a bien facilité la tâche en offrant des boulevards en défense. Des espaces dont s’est régalé le trio d’attaque Jésé, Lucas Vazquez et Cristiano Ronaldo, tous buteurs. Le Portugais était l’un des seuls cadres habituels titulaires avec Pepe, Casemiro et Dani Carvajal. Les remplaçants comme Isco ou James Rodriguez, buteur sur coup-franc, en ont profité pour grappiller du temps de jeu. Avec ce succès, le Real remonte à la deuxième place de Liga à quatre points du Barca avant les rencontres des Catalans (face à Sociedad) et de l’Atletico Madrid (contre l’Espanyol Barcelone).

Pour préparer au mieux son match retour face à Wolfsburg, Zinédine Zidane a mis au repos la plupart de ses cadres. Mais même avec une équipe bis, le Real n’a eu aucun mal à disposer d’Eibar. James Rodriguez, habituellement remplaçant, en a profité pour trouver la faille sur coup-franc dès la quatrième minute. La suite de cette première période a tourné à la démonstration. Lucas Vazquez 18e), Cristinao Ronaldo (19e) et Jésé (39e) ont profité des largesses défensives d’Eibar pour briller. Le Portugais en a profité pour passer pour la sixième saison d’affilée la barre des 30 buts en Liga.

En seconde période, les Madrilènes n’ont plus trouvé le chemin des filets. Cristiano Ronaldo a notamment raté le doublé à la 74e minute. Kiko Casilla, qui remplaçait Keylor Navas dans les cages, n’a pas été mis à contribution. Avant le quart de finale retour mardi contre Wolfsburg, le Real s’est donc rassuré et a ménagés ses cadres. Il en profite aussi pour mettre la pression sur l’Atletico Madrid et le Barca qui jouent plus tard dans la soirée.