Antoine Griezmann Atletico Madrid
Le joueur français de l'Atletico Madrid, Antoine Griezmann | AFP - PIERRE-PHILIPPE MARCOU

Real Madrid-Atletico Madrid : Antoine Griezmann stoppe la série du Real de Zidane

Publié le , modifié le

L'Atletico Madrid a battu le Real Madrid au Santiago Bernabeu (1-0). Le Français Antoine Griezmann a inscrit le seul but d'une rencontre que le Real a dominée mais que l'Atletico a parfaitement gérée, avant de marquer sur un contre au coeur de la deuxième période. C'est la première défaite de Zinédine Zidane sur le banc de la "Maison Blanche" en neuf rencontres. Elle plombe un peu plus les espoirs de titre pour le Real.

Le Real restait sur sept victoires de rang au Santiago Bernabeu, une série que l’Atletico, c’est empêcheur de tourner en rond, est venu briser. Pourtant, comme toujours depuis l’arrivée de Zinédine Zidane, le Real a eu la possession (67%), mais bien regroupée autour de son axe central uruguayen, Diego Godin et José Maria Gimenez, la défense de l’Atletico a repoussé les assauts. Et en contre, l’arme fatale des Colchoneros, Antoine Griezmann a trouvé l’ouverture (53e minute). Cristiano Ronaldo, pas dans un grand jour, n'a jamais pu trouver la faille. Cette première défaite de l’ère Zidane contre l’ennemi madrilène enterre les derniers espoirs de titre du côté du Real. En cas de victoire du Barca dimanche contre le Betis, les hommes de Zidane seraient 3e à 12 points du leader. Ce samedi, ils sont aussi à 4 points du dauphin, l’Atletico.

"J’entendis dire qu’on doute de mes capacités". La veille de ce derby, Zidane avait lancé un débat qui anime l’Europe. A-t-il les épaules pour diriger le Real Madrid ? Depuis son arrivée sur le banc début janvier, son bilan plaidait pourtant pour lui : 8 matches, 6 victoires, 2 nuls et une invincibilité à domicile. La réception de l’Atletico, deuxième de Liga, avant le match était le premier gros test pour "ZZ". Il l'avait même coché sur son calendrier. On allait savoir ce que son Real avait dans le ventre face à la meilleure défense de Liga. Et on a vu les mêmes défauts que lors des matches poussifs à l'extérieur : un Real en manque de vitesse et qui éprouve les pires difficultés face à une équipe bien en place. Face à Simeone, Zidane a perdu ses paris. Karim Benzema qui faisait son retour, est sorti à la pause. James Rodriguez a été très décevant et Isco, un des plus tranchants balle au pied, a été sorti pour la vitesse de Jese alors que le Real était déjà mené. 

Grand Griezmann

L'Atletico a joué avec ses armes. Une défense solide, la meilleure de Liga, qui a signé un 17e match sans prendre de but (26 rencontres, 11 buts encaissés) et des contres menés à 100 à l'heure par Saul Niguez, Fernando Torres et Antoine Griezmann. Le Français avait été le premier à mettre Keylor Navas à contribution d'une frappe lointaine (41e), il a été le seul à le tromper à la 53e minute. Il restait sur cinq matches sans but depuis le 17 janvier dernier, mais il a prouvé lors de ce choc qu'il pouvait se hisser à la hauteur de l'enjeu. C'est lui qui a gratté le ballon dans les pieds de Luka Modric et mené le contre qui a abouti au but. Servi en retrait par Filipe Luis, il a glissé sa frappe au premier poteau.

Ronaldo pas en réussite

Après le but et même avant, le Real a fait le jeu. Il a poussé, tenté de déstabiliser ce mur colchonero. En jouant vite ou en multipliant les phases de possession. Mais sans Benzema durant la deuxième période et avec un Ronaldo à côté de la plaque, Zidane a connu son premier match sur le banc sans but. Pourtant, le Real a eu des occasions. Ronaldo a d'abord fait chauffer les gants de Jan Oblak sur coup-franc (31e). Ensuite, il a manqué deux fois la balle d'égalisation. A la 68e, il était en position idéal. Mais sa tête à la réception d'un centre parfait de Carvajal a trouvé les gants d'Oblak. Celle à la 84e a subi le même sort. En tant que joueur, Zidane n'avait jamais perdu contre l'Atletico. Pour sa première sur le banc, il s'est incliné. Le débat sur ses capacités à redresser le Real ne va pas diminuer après ce revers.

Benoit Jourdain @BenJourd1