Zinédine Zidane
Zinédine Zidane, l'ancien joueur du Real Madrid | MAXPPP - KERIM OKTEN

Real, la solution Zidane en cas d'échec pour Ancelotti?

Publié le , modifié le

Après le départ de José Mourinho, le cas de l'entraîneur n'est pas encore réglé au Real Madrid. Alors que l'arrivée attendue de Carlo Ancelotti tarde à se concrétiser, le président Florentino Pérez, réelu cette semaine, étudie d'autres pistes. Et l'une d'elle pourrait mener à Zinédine Zidane croit savoir L'Equipe. Dans son édition du jour, le quotidien sportif évoque cette possibilité.

Un Français sur le banc du Real? Si c'était le cas, Zinédine Zidane serait le premier. Depuis le départ de José Mourinho, l'ancien n°5 du Real avait déjà pris du poids dans le nouveau projet sportif souhaité par Florentino Pérez, président fraîchement réélu ce mardi à la tête du club. "Ce qui est certain c'est que nous voulons que tout le projet sportif dans les quatre prochaines années soit mené par Zidane", avait déclaré un Pérez fin mai, alors en pleine campagne pour sa réélection. Après avoir été conseillé du président (2009-2010), directeur de l'équipe première (2011-2012), Zidane pourrait prendre encore du galon puisque son nom a été évoqué par Pérez lui-même en cas d'échec de la piste Carlo Ancelotti. En effet, lors d'une interview au journal télévisé de la chaîne espagnole Telecinco, Pérez a laissé entendre que le Français pourrait prendre la succession de José Mourinho, qui a depuis rebondi à Chelsea.

"Il est compétent"

"Cela pourrait se faire car il passe le brevet d'entraîneur, il est "madridiste" et il est compétent", a assuré le président de la "Maison Blanche". Une solution séduisante pour tous les socios chez qui Zidane a laissé un souvenir impérissable, mais une solution à risques également. L'ancien champion du monde est actuellement en train de passer ses brevets et a déclaré son envie de devenir entraîneur dans le futur, mais il paraît aujourd'hui un peu tendre pour s'asseoir sur le banc du plus grand club du monde. Et ça Pérez le sait, même s'il y a mis les formes au moment de le dire : "je ne veux pas dire que cela serait risqué mais il aurait peut-être besoin de rodage". Il ne fait aucun doute n tout cas que Zidane sera l'homme-fort du Real la saison prochaine, "soit comme manager", "soit plus proche des terrains". "Les deux à la fois, c'est moins probable", a en revanche précisé le  président du Real. La nomination du Français au poste de directeur sportif est dans l'air du temps.

Ancelotti toujours attendu

Ces déclarations de Pérez arrivent au moment où le dossier Carlo Ancelotti semble au point mort. Confronté à la situation contractuelle du technicien italien, Pérez avait envoyé son homme de confiance l'agent italien Ernesto Bronzetti pour négocier avec le club de la captiale. Arrivé dimanche soir à Paris, il a pour mission de débloquer cette affaire. Mais en sortant de son chapeau, le nom de Zidane, Pérez entend garder la main dans cette partie de bras-de-fer. Il signifie aux dirigeants du PSG qu'il n'est pas suspendu à leurs décisions et a des solutions de rechange en cas d'échec.

Une éventualité qui toutefois n'a guère de chance d'arriver puisque les rumeurs s'intensifient ces derniers jours du côté de Madrid. Outre la venue Bronzetti à Paris, l'ancien joueur de l'Inter Milan et du Milan AC, Hernan Crespo, qui a évolué sous les ordres d'Ancelotti, a affirmé qu'il était pressenti pour être adjoint d'Ancelotti sur le banc madrilène. Pour résumer, Zidane sur le banc du Real, l'option existe, mais elle n'est pas pour tout de suite...