Messi Ronaldo
Messi a grillé la priorité à Ronaldo au classement des meilleurs buteurs européens de l'histoire | JAVIER SORIANO / AFP

Real-Barça : un match pour l'histoire

Publié le , modifié le

C’est le clasico le plus attendu de l’année. Le Real Madrid, troisième de Liga, reçoit en effet le FC Barcelone, leader invaincu du championnat, pour ce qui sera leur 228e confrontation. Le choc entre ces deux grands rivaux est prévu ce samedi au stade Santiago Bernabéu, à 18h. Entre le retour du Suarez, le choc Messi-Ronaldo, et de nouveaux records en perspective, le match s’annonce palpitant.

Un nouveau record pour Messi ?

Lionel Messi a l’occasion ce samedi de rentrer définitivement dans l’histoire. Il n’est en effet plus qu’à une longueur du record de buts en Liga, détenu jusqu’ici par Telmo Zarra (251 buts).  Ce qui lui ferait gagner des points dans la course au Ballon d'Or, dans les mêmes eaux que Cristiano Ronaldo. Javier Tebas, le président de la Ligue espagnole, espère même une interruption du match en cas de record de l’Argentin. Mais cet hommage qui pourrait être rendu à « La Pulga » ne plaît pas à tous, comme par exemple Alvaro Arbeloa, le défenseur du Real : «Un hommage ? Oui, à Cristiano Ronaldo, qui est le meilleur joueur du monde. C'est l'hommage que le Bernabéu devrait rendre ».  Ancelotti a lui aussi réfuté la possibilité d’un arrêt temporaire du match pour célébrer le quadruple Ballon d’Or : «C’est normal d’applaudir, c’est un grand joueur et il va battre un grand record. Pour l’arrêt, cela me semble démesuré ».

Le retour de Suarez

Suspendu depuis le 24 juin dernier, après avoir mordu l’épaule de l’Italien Giorgio Chiellini en plein match de la Coupe du monde, Luis Suarez va faire son retour à la compétition ce samedi. Le trio Neymar-Messi-Suarez va donc enfin être réalisable autrement que sur les consoles de jeux. Si le Soulier d’Or européen ne commencera peut-être pas la partie en tant que titulaire, il se pourrait bien qu’il rentre en jeu en cours de match. On remarque désormais l’importance de ce joueur au sein d’un club, qui, s’il s’intègre au schéma de jeu de son équipe, peut la porter vers les sommets. Son passage à Liverpool, aux avant-postes de la Premier league la saison passée, et actuellement dans une phase difficile, en est la preuve. Du côté des Madrilènes, Sergio Ramos et Pepe devraient être remis de leurs pépins physiques et alignés en défense centrale. 

Une soirée à records ?

Outre celui que pourrait accomplir Lionel Messi, d’autres records pourraient être battus ce samedi. Cristiano Ronaldo est en effet dans la forme de sa vie. Après seulement huit journées de championnat, il caracole en tête du classement des buteurs avec 15 buts marqués. S’il parvient à conserver cette incroyable moyenne de 2.14 buts par match, il pourrait bien terminer la saison 2014-2015 avec… 71 buts ! Mais le Portugais va être confronté à la meilleure défense de la Liga, qui elle aussi bat tous les records en ce moment. Grâce à son gardien Claudio Bravo, le Barça n’a toujours pas encaissé de but depuis le début du championnat. Les Blaugranas arrivent donc au stade Bernabeu avec une série d’invincibilité de 720 minutes, série en cours…

Un duel de coachs

Entre Ancelotti et Luis Enrique, l’heure est aux taquineries. L’entraîneur madrilène s’est en effet permis de chambrer son équivalent barcelonais, en faisant allusion à une vidéo qui circule depuis le début de la semaine, où l’on voit le coach blaugrana demander à Lionel Messi de sortir, sans succès puisqu’il se fait royalement ignorer par le quadruple Ballon d’Or. Ancelotti a été questionné sur le fait d’avoir  fait sortir Cristiano Ronaldo mercredi soir, à un quart d’heure de la fin de Liverpool-Real (0-3), alors que le Portugais n’était plus qu’à un but du record de buts marqués en Ligue des Champions. L’ancien entraîneur du PSG a alors répondu : ««Est-ce que le sortir était le seul moyen de l'arrêter? Oui, et je n'ai pas eu besoin de lui demander s'il était d'accord». Luis Enrique avait pourtant promis qu’il n’hésiterait pas à remplacer Lionel Messi de temps en temps, afin de l’économiser. Mais le nouvel entraîneur du Barça a du se résigner, comme Martino ou Guardiola l’ont fait avant lui, à écouter l’attaquant argentin., qui a accepté d'être remplacé contre l'Ajax cette semaine, en vue du clasico. Ce qui a eu l’air de faire beaucoup rire Ancelotti. 

Mathilde L'Azou

francetv sport @francetvsport