Messi - Ronaldo - Madrid - Barcelone
Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ont rendez-vous lors de ce Clasico | AFP - RAFA RIVAS-LLUIS GENE

Real – Barça : le Clasico, le vrai

Publié le , modifié le

Samedi se disputera à Santiago Bernabeu la rencontre la plus importante de l’année entre le Real Madrid et le FC Barcelone. Cette 16e journée de Liga est d'ores et déjà synonyme de sommet de football pour nombre de fans. Pour tous ceux qui ne seraient pas encore convaincus de l'importance de ce match, voici de quoi mettre l'eau à la bouche aux derniers récalcitrants.

Le champion d’Espagne sera connu à l’issue de la rencontre

Depuis 2004, le club sortant vainqueur de l'affrontement aller-retour entre Madrid et Barcelone remporte le championnat. Le Clasico décide du sort du championnat, ce qui fait de cette rencontre un immanquable. L'an passé, Madrid avait terminé la saison avec 92 points, contre 96 pour Barcelone. Trois points ayant été perdus contre l'équipe catalane au Camp Nou (5-0) lors d'une mémorable "manita". Les deux formations survolant leur championnat, leur face-à-face est l'occasion de faire la différence. En (2006-2007) c'était déjà la différence de buts particulière qui avaient permis au Real d'être titré alors que les deux clubs étaient à égalité.

Lorsque Clasico rime avec Ballon d’or

Ils étaient 23 nommés. Ils ne sont plus que trois. Dans la course au Ballon d'or 2011, les trois finalistes, Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et Xavi évoluent tous à Barcelone ou Madrid. Si la désignation du Ballon d'or 2011 se fait sur l'ensemble de la saison 2010 et 2011, une prestation de première classe de l'un de ces trois hommes serait l'occasion de marquer un peu plus les esprits. Double tenant du titre, Messi est le premier candidat à sa propre succession, la "Puce" ayant une fois de plus rayonné sur le monde du ballon rond cette saison aussi bien individuellement que collectivement. Il serait le premier à obtenir cette distinction pour la troisième fois consécutive depuis Michel Platini (1983, 84 et 85). Cristiano Ronaldo tentera de décrocher le trophée pour une seconde fois après 2008. Xavi, deux fois troisième en 2009 et 2010 espère bien y déloger le tandem de choc. En a t-il les moyens ? Le résultat définitif sera connu le 9 janvier, à Zurich.

Messi et Ronaldo toujours plus haut

Depuis l’arrivée du Portugais au Real Madrid en 2009, la rivalité entre les deux hommes a animé tous les débats en Liga. Souvent en lice l’un contre pour l’obtention du Ballon d’or ou du Soulier d’or (*récompensant le meilleur buteur européen), les deux hommes portent le football vers de nouveaux sommets. Et la saison 2011-2012 pourrait être celle de l’explosion. L’année dernière, les deux hommes n’avaient pas réussi à se départager, inscrivant tous les deux 53 buts au cours de la saison. Cette année est partie sur des bases toutes aussi impressionnantes : Ronaldo compte d’ores et déjà 21 buts en 20 matchs pour 8 passes décisives tandis que Messi affole lui aussi les compteurs avec 27 buts en 23 matchs pour 14 passes décisives.

Un an après la Manita, la revanche du Real ?

L’an dernier, le Barça avait humilié le Real de José Mourinho (5-0) lors de la 13e journée de championnat. La "manita" (cinq doigts de la main comme autant de buts) avait été affichée en Une des quotidiens catalans. Si le Real avait partiellement lavé cet affront en décrochant le nul (1-1) lors du match retour ou grâce à sa victoire en finale de Coupe d'Espagne (1-0), la plaie est encore ouverte. Un an plus tard, l'heure est venue pour Madrid de prendre sa revanche. La Maison Blanche a de quoi croire en ses chances. Elle vient d'enchaîner une série de 10 victoires consécutives en Liga, 14 toutes compétitions confondues. Son effectif s'est renforcé à l'intersaison (Varane, Coentrao, Sahin), ses attaquants sont au diapason (le trio Ronaldo - Higuain - Benzema compte déjà 45 buts cette saison *). Les Merengue se présentent même pour la première fois depuis longtemps avec un meilleur classement que leur rival honni (avec trois points d'avance et un match en moins). Cela suffira-t-il à inverser la tendance des dernières saisons ?

(*) Ronaldo 21 buts, Higuain et Benzema 12 buts chacun

Vincent Fossiez @VincentFossiez