La joie du Portugais Cristiano Ronaldo (Real Madrid)
La joie explosive de Cristiano Ronaldo | AFP - LLUIS GENE

Pourquoi le Real Madrid doit lâcher Cristiano Ronaldo

Publié le , modifié le

Info ou intox, toujours est-il que depuis les rumeurs insistantes de départ de Cristiano Ronaldo, les dirigeants du Real Madrid font visiblement tout pour retenir leur chère vedette portugaise. Le malheureux CR7 aurait du mal à digérer les accusations de fraude fiscale dont il fait l’objet. Mais si l’on prend un peu de recul, est-ce que ce ne serait pas le moment idéal pour le Real de dire au revoir au quadruple Ballon d’Or ? Avec un brin de vérité et un soupçon de mauvaise foi, voici trois raisons qui devraient pousser le Real à vendre sa superstar.

1. Il rapporterait très gros

Si Zinedine Zidane a pris la peine d’appeler CR7 pendant ses vacances pour tenter de l’apaiser, c’est parce qu’il sait qu’il doit beaucoup au Portugais dans les conquêtes des titres (Ligue des Champions et Liga) de la saison passée. L’entraîneur français se doute bien que les clubs les plus riches du monde seraient prêts à débourser des sommes astronomiques pour s’attacher les services du champion d’Europe, sous contrat jusqu’en 2021. Sa valeur tant en termes sportifs que marketings, reste extrêmement intéressante, et l’on voit déjà quelques clubs comme Manchester United, des clubs chinois voire américains, étudier sérieusement la question. Si sa clause libératoire avait été fixée –symboliquement- à un milliard d’euros, c’est bien parce que les dirigeants madrilènes voulaient en obtenir un maximum. Sa valeur actuelle serait plutôt aux environs des 200 millions d’euros, estimait il y a quelques jours le journal portugais A Bola. Ce dernier avait d’ailleurs révélé qu’un club aurait d’ores et déjà proposé 180 millions…

 2. Il n’est plus si jeune

Tous les moyens sont bons pour recruter le Portugais, comme l’offre du Fortuna Cologne qui lui propose de la bière à vie, mais à 32 ans, et aussi extraordinaire soit-il, Cristiano Ronaldo reste un être humain. Si si ! Même si le joueur se plie depuis toujours à une hygiène de vie irréprochable, son corps vieillit, et tout CR7 qu’il est, il est plus proche de la fin de carrière que du début. C’est d’autant plus vrai pour un attaquant, et les risques de blessures augmentent inévitablement. Zlatan Ibrahimovic peut malheureusement en témoigner. Après déjà neuf saisons sous le maillot merengue, le meilleur buteur du Real Madrid a déjà tout gagné, et doit donc trouver des sources de motivation supplémentaires pour garder sa soif de vaincre. A titre personnel, ne doit-il pas se lancer un dernier gros challenge ? 

Le joueur du Real, Cristiano Ronaldo
Le joueur du Real, Cristiano Ronaldo

3. La relève est déjà là !

Lorsqu’il se regarde –souvent- dans la glace, Cristiano Ronaldo a souvent l’impression qu’il est unique. Choyé par le staff de son club, il aime savoir qu’il est La star parmi les stars. Alors, pour ce qui est de penser à la relève, l’ancien joueur du Sporting Portugal et de Manchester United risque de ne pas trop y songer. Allez, on va l’aider un peu à reconnaître le talent d’un certain Marco Asencio. A 21 ans, l’Espagnol a encore récemment démontré l’entendue de son immense talent en claquant un triplé magistral face à la Macédoine lors de l’Euro U21. Ce n’est pas pour rien que son nouveau contrat court le lie au club jusqu’en 2023 et qu’il contient une clause libératoire à 350 millions d’euros… Meneur, passeur et buteur, il possède un pied gauche dont même Zidane est admiratif. L’avenir du Real Madrid c’est bien lui !

Romain Bonte