Le joueur de Villareal Pato
Pato, une nouvelle fois buteur pour Villareal | AFP - JOSE JORDAN

Pato mène Villarreal à la victoire et à la 4e place

Publié le , modifié le

Disparu des écrans des joueurs de premier plan depuis son départ de l'AC Milan en 2013, le Brésilien Pato est en passe de renouer avec son passé. Premier buteur lors de la victoire (3-1) sur Osasuna lors de la 6e journée de la Liga, il a inscrit 3 buts et fait une passe décisive en 8 matches sous ses nouvelles couleurs. Son club profite bien de son retour en forme pour occuper désormais la 4e place du championnat.

Le "canard" a-t-il repris son vol ? Pato (qui signifie canard en portugais), semble avoir retrouvé les qualités qui ont fait de lui l'un des attaquants les plus convoités d'Europe.

Cela faisait longtemps qu'il avait disparu des écrans. Arrivé en 2008 à l'AC Milan à l'âge de 19 ans, on lui promettait le monde. A ses côtés, Ronaldo, Kaka, Ronaldinho... C'est l'époque où le club lombard est au sommet. Lors de sa première entrée en jeu, il marque, face au Napoli. La presse s'enflamme, les tifosi aussi. Mais deux ans après, les blessures s'accumulent, ses temps de jeu se réduisent. Dans le même temps, l'AC Milan rentre peu à peu dans le rang.  L'aventure italienne s'arrête en janvier 2013, cinq ans après son premier match, après avoir disputé 150 matches et inscrit 63 buts.

Pour Pato, c'est cap vers le Brésil, avec les Corinthians qui l'engagent. Mais il est prêté la saison suivante au Sao Paulo FC, forcé après une agression par des supporteurs des Corinthians. Puis, c'est Chelsea. Rien n'y fait. Malgré 38 buts en 98 matches sous le maillot pauliste, la Seleçao se refuse à lui. Mais Villareal lui ouvre les portes. Depuis le début de la saison, en 8 matches toutes compétitions confondues, Pato a inscrit 3 buts, et réalisé une passe décisive. Ce n'est pas encore une machine, mais le natif de Pato Branco reprend peu à peu pied.