Bale Tottenham Real Madrid
Gareth Bale, tout sourire, voit enfin le bout du tunnel après des semaines de tractations. | GLYN KIRK/AFP

Officiel : Bale débarque au Real Madrid

Publié le , modifié le

Véritable feuilleton de cette fenêtre estivale, le transfert de Gareth Bale a été officialisé ce dimanche via un communiqué publié sur le site officiel du Real Madrid. Le Gallois a paraphé un contrat de six ans en faveur des Madrilènes.

Gareth Bale est officiellement un joueur du Real Madrid. Après de longues semaines de tractations avec Tottenham, rendues difficiles par Daniel Levy qui souhaitait tirer le maximum de la vente du Gallois, les Merengue ont officialisé sur leur site officiel l'arrivée du milieu de terrain des Spurs pour une durée de six ans, sans donner plus de détails sur les termes de l'opération.

D'après des sources concordantes en Espagne, l'indemnité du transfert devrait être de 91 millions d'euros, ce qui en ferait le deuxième transfert le plus cher de l’histoire du football, derrière son nouveau coéquipier Cristiano Ronaldo, transféré de Manchester United au Real Madrid en 2009 pour 94 millions. En Angleterre, la BBC parle de son côté d'une somme de 101 millions d'euros pour le désormais ex-ailier des Spurs.

Bale présenté lundi dans la journée

Via ce communiqué, le Real Madrid a également ajouté que le meilleur joueur de Premier League lors de l'exercice 2012-2013 -qui portera le N.11 jusqu'ici laissé vacant- passera la traditionnelle visite médicale lundi dans la matinée avant d'être présenté dans la foulée aux supporters et à la presse au Santiago Bernabeu. Cette intronisation devrait avoir lieu sous les coups de 13h, d'après les bribes d'informations en provenance de Madrid.

Quoiqu'il en soit, ce feuilleton, qui aura tenu en haleine l'Europe dans son ensemble, se termine finalement sur une note positive. Formé à Southampton, Bale -qui s'était révélé outre-Manche lors de la saison 2009-2010- avait entrepris il y a quelques semaines une "grève" pour manifester son envie de rejoindre la Liga, prétextant une blessure diplomatique pour s'éviter les foudres des fans de Tottenham. "Je ne suis pas sûr qu'il y ait un bon moment pour quitter un club où je me sentais bien et où je jouais le meilleur football de ma carrière, a-il reconnu dans un communiqué d'adieu. Je connais beaucoup de joueurs qui parlent de leur désir de rejoindre le club dont il rêvait étant enfant, mais je peux le dire honnêtement, mon rêve devient réalité."

Afin de mieux faire passer la pilule auprès du public, Daniel Levy, le président des Spurs, a tenu à expliquer les raisons de ce départ : "Nous n’avions aucune intention de le vendre comme nous voulions construire le futur (…) Mais au vu du désir ardent de Bale de rejoindre le Real Madrid, nous avons considéré qu’il ne serait plus concentré à 100% sur notre équipe." Il devra l'être en Espagne, où la montant de son transfert suscite déjà une énorme attente.