Barcelone Real Sociedad Andres Iniesta Lionel Messi de dos joie 12 2010
Andres Iniesta et Lionel Messi (FC Barcelone) | AFP - Lluis Gene

Nouvelle manita du Barça

Publié le , modifié le

Le Real Madrid, qui s'est imposé 3-1 à Saragosse lors de la 15e journée de Liga, a reste à deux points du leader, le FC Barcelone qui a écrasé la Real Sociedad 5-0 (buts de Villa (9e), Iniesta (33e), Messi (47e et 87e) et Bojan (90e+1)). Les Madrilènes ont mené 3-0 -Özil (15e), C. Ronaldo (45e), Di Maria (47e)- avant la réduction de l'écart signée Gabi (54e sur penalty). Dans le dernier match lundi, Valence a été tenu en échec par Osasuna 3-3.

Irrésistible Barça

Le Barça est irrésistible en Espagne depuis le 3 octobre et un match nul à domicile contre Majorque (1-1) lors de la 6e journée. Neuf victoires consécutives et 21 buts inscrits, sans en encaisser un seul, lors des quatre dernières rencontres de championnat. La Real Sociedad, bonne surprise de ce début de saison, n'a rien pu faire devant la virtuosité des joueurs de "Pep" Guardiola. Ils ont d'abord inscrit trois buts merveilleusement construits collectivement. Villa a ouvert le feu, au terme d'une brillante circulation entre Xavi, Messi et Pedro (9e). Iniesta a doublé la mise après un formidable une-deux avec Pedro (33e). Messi, autre candidat au Ballon d'Or, a inscrit le troisième but après une course époustouflante et des relais avec Dani Alves (47e).  L'Argentin s'est offert un doublé tout seul après avoir passé en revue la défense adverse (87e, son 17e but cette saison en Liga, comme Ronaldo). Bojan a clôturé la marque d'un missile sous la barre (90e+1).

Réaliste Real

Le Real poursuit son rétablissement depuis sa mise à mort par le Barça en Catalogne (défaite 5-0): une victoire 2-0 contre Valence en Liga, un large succès (4-0) face à Auxerre en Ligue des champions et une victoire 3-1 à l'extérieur. L'Allemand Mesut Özil, chargé d'alimenter en ballons le trio offensif Di Maria-Benzema-Cristiano Ronaldo, a parfaitement lancé le Real d'une frappe enroulée du gauche après un très beau décalage de Marcelo (15e). D'un splendide coup franc, Cristiano Ronaldo, auteur au passage de son 17e but en Liga, a achevé de déprimer le dernier du Championnat juste avant la pause (45e). Di Maria a été impitoyable dès le retour des vestiaires (47e).

En transformant un penalty, Gabi (54e) a brièvement redonné l'espoir aux supporteurs du Real Saragosse. Dans l'après-midi, l'Espanyol Barcelone, qui pouvait s'emparer de la 3e place en cas de victoire, s'est incliné à Bilbao devant l'Athletic (2-1). L'Espanyol a pourtant ouvert le score, par Osvaldo (33e), mais a été incapable de faire le "break" malgré sa domination et s'est fait rejoindre, sur un but de Llorente (74e), puis dépassé, sur un autre de David Lopez (79e). Heureusement pour l'Athletic, son poursuivant Valence n'a pas profité de l'occasion. Après avoir ouvert le score et eu sérieusement le match en main en menant 3-1 à l'heure de jeu, les Valencians se sont fait reprendre pas Osasuna 3-3.