Rosell-Neymar
L'ex président du FC Barcelone Sandro Rosell aux côtés du Brésilien Neymar | AFP - JOSEP LAGO

Neymar, un transfert à 95 millions ?

Publié le , modifié le

Selon le quotidien espagnol El Mundo, le transfert du Brésilien Neymar de Santos à Barcelone aurait coûté la somme colossale de 95 millions d'euros. Officiellement, le club catalan a toujours affirmé avoir déboursé 57 millions pour devancer notamment le Real Madrid sur ce dossier. Des documents seraient en possession de la justice espagnole, saisie de l'affaire pour "appropriation indue". Le parquet de l'Audience nationale avait estimé, la semaine dernière, qu'il y avait lieu d'enquêter sur ce transfert.

L'affaire agite l'Espagne et le Brésil depuis la fin du mois de décembre. Le transfert de Neymar, star de la Seleçao et du FC Barcelone, est au coeur d'une enquête après avoir été au centre d'une "guerre" pour le recruter entre le Real Madrid et le club catalan. Officiellement, le club barcelonais s'est attaché ses services pour la somme de 57 millions d'euros. Mais un "socio" catalan a déposé une plainte devant un juge de l'Audience nationale, accusant Sandro Rosell, le président du club, "d'appropriation indue", ce qui s'apparente à un abus de bien social en droit français. Et la semaine dernière, le parquet de cette haute instance judiciaire a reconnu qu'il y avait lieu d'enquêter sur les conditions de ce transfert. 

Le quotidien El Mundo s'est procuré les contrats, détenus actuellement par le juge d'instruction. Et selon lui, la somme déboursée atteindrait les 95 millions d'euros. Parmi les pages du contrat, établi entre novembre 2011 et septembre 2013 (c'est-à-dire après la présentation officielle du joueur), certains faits retiennent l'attention. Il y a notamment deux millions d'euros pour le père du joueur afin qu'il trouve de "nouvelles promesses de Santos", quatre millions pour décrocher des contrats publicitaires avec des entreprises brésiliennes, et 2.5 pour "aider les enfants des favelas de Sao Paulo". Le fait que certaines parties des accords aient été rédigées et signées après l'arrivée du joueur en Catalogne pourraient être des éléments supplémentaires pour prouver l'irrégularité du contrat. Sachant que Cristiano Ronaldo a coûté 94 millions d'euros eu Real Madrid, il ne serait pas illlogique que Neymar ait coûté une somme analogue. D'autant que les 4 millions octroyés pour trouver des contrats publicitaires ne sont pas soumis à résultat. "Cette considération est une condition fixe, non soumise à sa réussite", est-il écrit. En clair, même si aucun contrat publicitaire n'est signé avec Neymar par des sociétés brésiliennes, les 4 millions seront quand même versés. Ces sommes auraient-elles été ajoutées pour masquer le véritable montant du transfert ?

Et comme le Brésilien appartenait en partie à un fond d'investissement, le montage financier est complexe. Une prime à la signature de 10 millions, une commission pour son père de 8.5 millions, 17 millions pour Santos auxquels viennent s'ajouter 9 millions pour deux matches amicaux. sans oublier 7.9 millions de plus pour que le Barça ait une option sur le transfert de trois nouveaux joueurs du club brésilien. Et surtout, une somme de 40 millions d'euros versées à la société du joueur et de son père, qui a discuté du transfert sans être agent agréé de la FIFA. Selon le quotidien espagnol, en ajoutant toutes les clauses du contrat, la somme atteindrait les 95 millions d'euros. Et mis bout à bout, le salaire de Neymar atteindrait les 15 millions d'euros (fixe et variable), soit quatre de plus que ce que touche Lionel Messi.