Neymar (FC Barcelone)
Neymar (FC Barcelone) | ANDER GILLENEA / AFP

Neymar poursuivi au Brésil pour évasion fiscale

Publié le , modifié le

Neymar da Silva Santos Júnior, plus connu sous le nom simplifié de Neymar, a été officiellement mis en accusation mardi par le parquet brésilien pour évasion fiscale. Après avoir été entendu une première fois à Madrid, par le juge d'instruction en charge de l'enquête sur les irrégularités ayant entaché son transfert au Barça, objet d'un feuilleton judiciaire depuis plus d'un an, le joueur vedette a été rattrapé par la justice brésilienne.

Neymar a donc été entendu par la justice espagnole en qualité de mis en examen pour «corruption entre particuliers» et «escroquerie». Mais cela n'a pas suffi puisque la justice brésilienne, qui a déjà notamment gelé une partie des actifs du joueur  (47,3 millions de dollars) pour fraude fiscale présumée entre  2011 et 2013 a remis l'action judiciaire en marche . Dans son pays, l'attaquant doit aussi payer 112.000 dollars d'amende (environ 103.000 euros) pour fraude fiscale lorsqu'il évoluait à Santos en 2007 et 2008.

Dans son communiqué de mise en examen, la parquet brésilien précise que cette mise en examen est diligentée pour pour évasion fiscale et falsification de documents sur la période entre 2006 et 2013, lorsqu'il a quitté son club de  Santos pour le FC Barcelone., et qu'elle est dirigée vers l'attaquant du Barça, mais aussi vers son père Neymar da Silva Santos, et  les dirigeants liés au club de football Barcelone, Alexandre Rosell Feliu et Josep Maria Bartomeu Floresta,

Christian Grégoire