Pedro FC Barcelone
L'ailier du FC Barcelone, Pedro | AFP - JOSE BRETON

Mourinho veut faire son marché au FC Barcelone en s'offrant Pedro

Publié le , modifié le

José Mourinho, après avoir convaincu Cesc Fabregas l'an dernier de retourner à Londres, aimerait attirer dans ses filets un autre joueur du FC Barcelone. L'entraîneur portugais vise Pedro, l'ailier, pour dynamiter son équipe. Le FC Barcelone pourrait être tenter de vendre son joueur pour 30 millions d'euros mais hésite puisqu'il est toujours sous le coup d'une interdiction de recruter jusqu'en janvier 2016.

Pedro va-t-il quitter son club formateur? La question se pose de plus en plus en Catalogne puisque Chelsea et José Mourinho sont très intéressés par le joueur né à Tenerife. A 27 ans, Pedro, révélé par Pep Guardiola lors de la saison 2009-2010, avait poussé Thierry Henry sur le banc au point de devenir un homme de base de l'équipe de la saison 2010-2011. Depuis, il était un titulaire à part entière sur l'aile droite ou gauche de l'attaque catalane en fonction des besoins.

Mais l'arrivée de Luis Suarez a tout changé. L'Uruguayen a pris la place de numéro 9 faisant glisser Messi à droite. Neymar ayant privatiser le côté gauche, Pedro est redevenu remplaçant. Il a débuté la saison dernière comme titulaire jusqu'à la fin du mois d'octobre, époque à laquelle la suspension de Suarez a pris fin. Au final, il a participé à 49 rencontres mais seulement 22 comme titulaire (11 buts, 8 passes). La saison qui arrive ne devrait pas modifier son statut, il restera le quatrième homme derrière le trio magique MSN (Messi-Suarez-Neymar). Une situation qui pourrait profiter à Chelsea.

30 millions au lieu de 150

Même si Pedro a prolongé son contrat à la fin de la saison jusqu'en 2019, un départ est tout à fait envisageable. Sa clause libératoire, autrefois fixée à 150 millions d'euros, n'est désormais plus "que" de 30 millions d'euros. Une somme qui ne va pas effrayer José Mourinho. L'entraîneur de Chelsea a fait de l'ailier espagnol sa priorité pour dynamiter une attaque qui a trop reposer sur Diego Costa et Eden Hazard la saison dernière. Avec Pedro, il aurait un autre élément capable de marquer et de provoquer, Willian et Juan Cuadrado n'ayant pas totalement convaincu depuis leur arrivée. Pour le convaincre, il aurait personnellement appelé le joueur au contraire d'Arsène Wenger ou Brendan Rodgers, les managers d'Arsenal et Liverpool, deux clubs également intéressés.

Une démarche qui aurait séduite Pedro qui sait qu'il a besoin de temps de jeu s'il veut participer à l'Euro 2016. Avec Fabregas, Costa, Azpilicueta, Chelsea a des arguments pour faciliter l'adaptation du joueur à son éventuel futur environnement. Luis Enrique n'aurait pas dit son dernier mot et va tenter de convaincre le joueur de rester. Car le Barca, ne pouvant recruter ni aligner de nouveaux joueurs avant janvier 2016, ne peut pas se permettre de perdre ses forces vives. Quoiqu'il en soit, rien ne devrait bouger avant la semaine prochaine, une fois que le nouveau président du "Mes que un club" sera connu.